La face de la terre

Forum consacré à la géographie
 
AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  MembresMembres  GroupesGroupes  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 HLM, lotissements et rénovations: perspectives et ambiguïtés

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Sisyphe
Co-modérateur


Nombre de messages : 1281
Localisation : Morteau la prémontagnarde, Lyon la très urbaine, Montbéliard l'industrielle, et la Grèce lointaine
Date d'inscription : 31/05/2005

MessageSujet: HLM, lotissements et rénovations: perspectives et ambiguïtés   Lun 8 Aoû à 16:14

¨
Deux séries articles de Libération parus récemment à quelques semaines d'intervalle me semblent pouvoir faire débat.

La première série (1er juillet) concerne les nouvelles formes d'habitat, social ou non.

1. Un autre lotissement est possible : http://www.liberation.fr/page.php?Article=308161
2. Nouvelles maisons, nouvelles villes : http://www.liberation.fr/page.php?Article=308158
3. Un Manifeste du logement social : http://www.liberation.fr/page.php?Article=308162

Tous ces articles sont malheureusement devenus payants. Mais je pense que le résumé suivant est suffisant pour la réflexion

Les trois étudient les nouvelles formes d'habitat périphérique des classes moyennes et/ou inférieures. Dans le cadre de l'exposition Voisin-voisines (voir références ici)

Le premier dresse un constat : l'absurdité des des zones pavillonaires et de ce qu'on appelle "l'étalement urbain", ces véritables "marées" de béton, dévoreuses d'espace et d'énergie, qui annihilent toute politique rationnelle en matière de transports publics et de lutte contre la pollution. Il établit dès lors la nécessité de nouvelles formes d'habitat.

Le deuxième dresse la liste de nouvelles formes d'habitat à caractère social, qui tentent de densifier l'habitat en les plaçant sur de plus petits lots, tout en gardant voire en améliorant la convivialité, grâce à une plus grande diversité architecturale, et à des espaces communs qui s'interpénètrent. Non sans ratées, précise l'article.

Le dernier étudie de près un exemple, ce lui de la "Cité Manifeste" à Mulhouse : volumes originaux, matérieux nouveau, permettant une meilleure isolation pour un prix égal (notamment des volet en toile de camion frigorifique !), et possibilité d'offrir un jardin tout en restant dans le cadre des HLM. Note sarcastique perso : l'architecte de cette cité est Jean Nouvel, celui à qui aucun lyonnais ne parvient à pardonner la réfection de l'opéra, dit "le grille-pain" affraid

*

A ces exemples "optimistes" s'opposent me semble-t-il la seconde série (23-23 juillet)

1. Orléans : jamais hors de ma tour : http://www.liberation.fr/page.php?Article=312952
2. La fronde s'étend contre la rénovation bulldozer : http://www.liberation.fr/page.php?Article=312953

Le premier rend compte du refus des habitants d'une tour d'Orléans de quitter leurs logements destinés à être détruits dans le cadre d'un projet de ville, et qui ont organisé un référendum pour signifier leur refus. Il insiste sur le lien social qui s'est crée dans la tour, les rénovations récemment opérée, et se plaignent d'avoir été traités comme de simples numéros sur une liste par le bailleur HLM - et la ville.

Le second étudie rapidement l'ensemble des foyers de contestation contre les "rénovations bulldozer", estimant que ces rénovations cachent souvent une volonté de hausser le niveau social des population : en clair de chasser les pauvres - et de favoriser les spéculations immobilières.

*

Je connais personnellement ce problème : j'ai vécu les dix-huit premières années de ma vie dans une banlieue pleines de HLM en tours et en barres, laids, et pauvres. J'ai assisté par ailleurs à diverses opérations urbanistiques autour de chez moi, qui ont incontestablement amélioré le décor, mais qui, de fait, ont repoussé la pauvreté toujours plus loin sans la guérir.

En caricaturant beaucoup et à dessein, je ne peux m'empêcher de voir dans la collision de ces deux séries d'articles un des problèmes de tout aménagement urbain : d'un côté le rêve esthétique des décideurs, architectes et urbanistes, de l'autre la dure réalité sociale et financière des populations. Parfois, il y a téléscopage.

Je me demande si le paradoxe n'est pas justement qu'on commence en fin à prendre conscience du problème esthétique et moral (comment construire une société vivable dans du laid ?) des logements contruits durant la crise du logement des années 60, au moment même où nous retombons dans une nouvelle forme de crise du logement, encore plus aiguë, causée par la folie immobilière qui gangrène les villes.

Mais je suis sûr que les urbanistes de ce forum - et les autres - ne manqueront pas d'avoir un avis sur tous ces sujets.

Smile
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Sisyphe
Co-modérateur


Nombre de messages : 1281
Localisation : Morteau la prémontagnarde, Lyon la très urbaine, Montbéliard l'industrielle, et la Grèce lointaine
Date d'inscription : 31/05/2005

MessageSujet: Re: HLM, lotissements et rénovations: perspectives et ambiguïtés   Sam 20 Aoû à 3:28

[sauvegarde¤]
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
 
HLM, lotissements et rénovations: perspectives et ambiguïtés
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» La collection Perspectives comparatistes des éditions Classiques Garnier a voulu censurer une universitaire de Paris XIII.
» Ambiguïté et l'intégration des titres de vos sujets
» L'enseignement de la musique : état des lieux et perspectives
» La politique agricole commune : enjeux, bilans et perspectives
» Islamisme, Charia, Tunisie et Libye : quelles perspectives ?

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
La face de la terre :: Géographies :: Aménagement et urbanisme-
Sauter vers: