La face de la terre

Forum consacré à la géographie
 
AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  MembresMembres  GroupesGroupes  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 ex-URSS : le métro de Moscou en piteux état, et ailleurs ?

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Sisyphe
Co-modérateur


Nombre de messages : 1281
Localisation : Morteau la prémontagnarde, Lyon la très urbaine, Montbéliard l'industrielle, et la Grèce lointaine
Date d'inscription : 31/05/2005

MessageSujet: ex-URSS : le métro de Moscou en piteux état, et ailleurs ?   Lun 8 Aoû à 15:48

Article paru dans Libération du 25 juillet :

http://www.liberation.fr/page.php?Article=313280
(encore en ligne, contactez-moi s'il disparaît)

Le métro de Moscou, censé être le plus beau du monde, est en piteux état, et constitue une vraie menace pour la santé des moscovites, qui n'avaient déjà pas besoin de ça.

Et pour cause : il n'a pas beaucoup changé depuis les années 30.

Sans doutes quelques-uns ici pouront en témoigner.

Mais on pourrait élargir la réflexion en changeant d'échelle : quel est l'état des métros des différentes ville de l'ex-URSS que vous connaissez ? Y-a-t-il eu des tentatives de rénovation, de réfection ? Ou en est la réflexion urbanistique vis-à-vis des transports en commun dans l'ancien monde soviétique ?


Dernière édition par le Lun 8 Aoû à 18:58, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Sonka



Nombre de messages : 162
Localisation : Lyon
Date d'inscription : 18/07/2005

MessageSujet: Re: ex-URSS : le métro de Moscou en piteux état, et ailleurs   Lun 8 Aoû à 17:29

Sisyphe a écrit:
Ou en est la réflexion urbanistique dans l'ancien monde soviétique ?
Euh... tu veux dire, en dehors du métro ? C'est large ça comme question !
J'attends confirmation avant d'embrayer. Wink

Pour le métro, je paux pas dire. Je ne connais pas Moscou et quant à Kiev, je n'ai fait qu'n passage furtif dans le métro, qui m'a semblé tout à fait correct. Enfin, pas spécialement beau, mais spécialement délabré non plus.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.almaztrad.com/
Sisyphe
Co-modérateur


Nombre de messages : 1281
Localisation : Morteau la prémontagnarde, Lyon la très urbaine, Montbéliard l'industrielle, et la Grèce lointaine
Date d'inscription : 31/05/2005

MessageSujet: Re: ex-URSS : le métro de Moscou en piteux état, et ailleurs   Lun 8 Aoû à 18:59

Sonka a écrit:
Sisyphe a écrit:
Ou en est la réflexion urbanistique dans l'ancien monde soviétique ?
Euh... tu veux dire, en dehors du métro ? C'est large ça comme question !
J'attends confirmation avant d'embrayer. Wink

Pardon, j'ai corrigé : ici, on se limitra aux transports en commun.

Mais si tu as des choses à dire sur la réflexion urbanistique en général dans l'ex-URSS, n'hésite pas à ouvrir un nouveau sujet.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
didine



Nombre de messages : 343
Age : 34
Date d'inscription : 13/07/2005

MessageSujet: Re: ex-URSS : le métro de Moscou en piteux état, et ailleurs ?   Lun 8 Aoû à 20:30

Oui, il est vrai que le métro de Moscou est en mauvais état. Les stations du plein centre-ville, citées dans l'article mentionné par Sisyphe, sont dans un état moins déplorable que celles qui sont excentrées. Les autorités moscovites ont toutefois du mal à le reconnaître puisque le métro est la fierté de Moscou. On dit même en Russie que tout peut s'effondrer et brûler, il peut régner une anarchie totale à Moscou, mais son métro doit "être réglé comme une montre suisse".

Il y a d'ailleurs des lignes de métro secrètes à Moscou, elles étaient surtout utilisées pendant la période soviétique. Ces lignes relient le sous-terrain du Kremlin aux endroits stratégiques de la ville.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Appelqvist



Nombre de messages : 49
Age : 66
Localisation : Paris
Date d'inscription : 11/08/2005

MessageSujet: Re: ex-URSS : le métro de Moscou en piteux état, et ailleurs ?   Lun 22 Aoû à 5:09

Je n'ai jamais été à Moscou, donc je n'ai pas idée de l'état actuel du métro moscovite.

Par contre, moi qui suis actuellement à Lille, je suis toujours surpris de savoir que je circule dans des trains sans conducteurs, de ne pas devoir attendre plus d'une minute sur le quai (enfin si cela en a l'air) beaucoup mieux entretenu qu'à Paris.

Lors d'une conversation avec mon père au téléphone, ce dernier m'a expliqué qu'une expérience est en cours dans les métros de Lille et de Marseille.

A mon avis, je pense que ce concept sera vraiment de la bienvenue dans région parisienne (et partout aussi - soyons altruiste Smile )pour éradiquer les problèmes d'affluence durant les heures de pointe. Je pense aussi pour les grèves des transports, mais je n'aimerais pas m'exprimer là-dessus (la parole sera alors donné aux membres des syndicats de la RATP Neutral ).

Qu'en es-il pour pour les problèmes du styles les tentatives de suicides? Question Rolling Eyes qui sont tout de même nombreux dans ma région et partout en France je suppose...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Sonka



Nombre de messages : 162
Localisation : Lyon
Date d'inscription : 18/07/2005

MessageSujet: Re: ex-URSS : le métro de Moscou en piteux état, et ailleurs ?   Lun 22 Aoû à 12:01

Appelqvist a écrit:
Par contre, moi qui suis actuellement à Lille, je suis toujours surpris de savoir que je circule dans des trains sans conducteurs, de ne pas devoir attendre plus d'une minute sur le quai (enfin si cela en a l'air) beaucoup mieux entretenu qu'à Paris.

Lors d'une conversation avec mon père au téléphone, ce dernier m'a expliqué qu'une expérience est en cours dans les métros de Lille et de Marseille.
Je n'ai pas compris : l'expérience en cours dont tu parles, c'est à propos des métros sans conducteur ? A Lyon, ça doit faire au moins dix ans que le métro sans conducteur fonctionne, donc je pense que la phase de test est terminée...

Appelqvist a écrit:
A mon avis, je pense que ce concept sera vraiment de la bienvenue dans région parisienne (et partout aussi - soyons altruiste Smile )pour éradiquer les problèmes d'affluence durant les heures de pointe. Je pense aussi pour les grèves des transports, mais je n'aimerais pas m'exprimer là-dessus (la parole sera alors donné aux membres des syndicats de la RATP Neutral ).
La fréquence des rames, c'est évidemment un plus. La réduction des coûts aussi (bien que je ne sois aps sûre que l'utilisateur en bénéficie). Par contre, pour ce qui est des grèves... A Lyon, le métro sans conducteur ne concerne qu'une seule des 4 lignes de métro (ligne D). Quand il y a grève, certes, la ligne D est celle qui marche le moins mal (c'est-à-dire qu'elle va fonctionner à 20 % alors que les autres ne fonctionnent pas du tout). Mais je n'ai jamais compris pourquoi une ligne qui n'a pas de conducteur pouvait arriver à faire grève ? Si c'est pas unqiuement pour emmerder le monde, ça...

Appelqvist a écrit:
Qu'en es-il pour pour les problèmes du styles les tentatives de suicides? Question Rolling Eyes qui sont tout de même nombreux dans ma région et partout en France je suppose...
Tu veux dire : que se passe-t-il si quelqu'un se jette sous un métro sans conducteur ? Ben je sais pas exactement, mais à peu près la même chose qu'avec un métro à conducteur je pense : le métro s'arrête du mieux qu'il peut. J'imagine qu'il y a des capteur et une vidéosurveillance. En tout cas, ça arrive régulièrement que le métro automatique s'interrompt brusquement (momentanément) à Lyon, donc s'il s'arrête, c'est qu'il doit y avoir un système de surveillance.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.almaztrad.com/
Sisyphe
Co-modérateur


Nombre de messages : 1281
Localisation : Morteau la prémontagnarde, Lyon la très urbaine, Montbéliard l'industrielle, et la Grèce lointaine
Date d'inscription : 31/05/2005

MessageSujet: Re: ex-URSS : le métro de Moscou en piteux état, et ailleurs ?   Lun 22 Aoû à 15:40

Sonka a écrit:
Appelqvist a écrit:
Par contre, moi qui suis actuellement à Lille, je suis toujours surpris de savoir que je circule dans des trains sans conducteurs, de ne pas devoir attendre plus d'une minute sur le quai (enfin si cela en a l'air) beaucoup mieux entretenu qu'à Paris.

Lors d'une conversation avec mon père au téléphone, ce dernier m'a expliqué qu'une expérience est en cours dans les métros de Lille et de Marseille.
Je n'ai pas compris : l'expérience en cours dont tu parles, c'est à propos des métros sans conducteur ? A Lyon, ça doit faire au moins dix ans que le métro sans conducteur fonctionne, donc je pense que la phase de test est terminée...

Effectivement, les métros sans conducteurs existent à Lyon depuis quelques lustres, et même à Paris d'ailleurs : je prends la ligne météor chaque fois que j'y vais.

Pour retourner d'une façon plus générale au problème, il est certain que l'ancienneté des réseaux de métro est un problème de fond. Pour trois raisons :
- la qualité des équipements
- la pertinence du tracé des lignes
- l'ergonomie générale des stations, et sa capacité à absorber des flux importants.

A mon avis, le métro de Moscou cumule les trois, en négatif : les équipements datent des années 30, je ne suis pas sûr que le tracé soit toujours judicieux (je crois me souvenir que Moscou a connu un développement assez anarchique et étalé, à la faveur des méga-programmes d'HLM à partir de Khrouchtchev z'avez vu, sans faute du premier coup , et des stations conçues pour être belles et épater les journalistes capitalistes, mais peut-être pas pour gérer la masse des moscovites. Cela étant, sur ce dernier points, je ne saurais rien dire, ne connaissant pas le métro en question.

Comme touriste, j'ai toujours trouvé le métro de Paris adorable, avec ses rames riquiqui qui ressemblent à des jouets, des stations rigolotes comme St Michel avec ses escalier, ou Cité avec ses grosses boules, et ses mures de faïence claire. Les Parisiens, eux, semblent le détester. Mes amies aussi, qui préfère celui de Lyon - que je trouve moche - parce que plus confortalbe, et moins clautrophobogène.

Pour être plus sérieux, il n'est pas difficile de constater qu'à Paris, ce sont les vieilles lignes (de 1 à 4) qui sont les plus mal adaptées : les rames sont très étroites en largeur, les couloirs et les quais aussi, et à ce titre presque dangereux, et en tout cas peu pratiques : il m'est déjà arrivé à Paris de ne pouvoir entrer dans aucun wagon aux heures de points. Ce qui ne m'est jamais arrivé à Lyon, où je passe quand même beaucoup plus de temps (serré, oui, cmais coincé sur le quai, non).

Il semble cependant qu'à Paris, le tracé des lignes ait gardé sa pertinence ; il faut dire qu'il avait été pensé de manière intelligente par M. Bienvenüe, puisqu'il fut posé dès le départ que personne ne devait être à plus de 500 mètres d'une station ( Evil or Very Mad ce qui est loin d'être le cas à Lyon). Je constate aussi qu'il y a eu peu de fermetures de stations ( Razz par contre, gag assez français, il y a des stations qui ont été construites et qui n'ont jamais été exploitées !). Seul les abords du périphérique semblent manquer de raccordements.

J'aimerais savoir ce qu'il en est de Moscou.

Citation :
Appelqvist a écrit:
A mon avis, je pense que ce concept sera vraiment de la bienvenue dans région parisienne (et partout aussi - soyons altruiste Smile )pour éradiquer les problèmes d'affluence durant les heures de pointe. Je pense aussi pour les grèves des transports, mais je n'aimerais pas m'exprimer là-dessus (la parole sera alors donné aux membres des syndicats de la RATP Neutral ).
La fréquence des rames, c'est évidemment un plus. La réduction des coûts aussi (bien que je ne sois aps sûre que l'utilisateur en bénéficie). Par contre, pour ce qui est des grèves... A Lyon, le métro sans conducteur ne concerne qu'une seule des 4 lignes de métro (ligne D). Quand il y a grève, certes, la ligne D est celle qui marche le moins mal (c'est-à-dire qu'elle va fonctionner à 20 % alors que les autres ne fonctionnent pas du tout). Mais je n'ai jamais compris pourquoi une ligne qui n'a pas de conducteur pouvait arriver à faire grève ? Si c'est pas unqiuement pour emmerder le monde, ça...

Rappelons d'abord que Lyon est la première ville de France à avoir eu des rames sans conducteur embarqué, suivie par Lille et enfin par Paris (Météor).

Smile Sans conducteur dans la rame ne signifie pas sans conducteur du tout ! D'abord il y a des caméras embarquées (on voit bien leur boîtier aux avants des rames à Lyon). Ensuite le tout est piloté depuis un central.
Le principe de base est celui d'un train électrique jouet : on envoie plus ou moins d'électricité dans les rails. Mais il faut de l'électronique et de l'informatique pour coordonner tous les systèmes. Ce qui fait que les "conducteurs" de ces trains sans conducteurs ne sont pas de la même catégorie de personnel que les conducteurs des autres lignes.

Smile Et donc qu'ils fassent peut-être moins grève que les autres.


Citation :
Appelqvist a écrit:
Qu'en es-il pour pour les problèmes du styles les tentatives de suicides? Question Rolling Eyes qui sont tout de même nombreux dans ma région et partout en France je suppose...
Tu veux dire : que se passe-t-il si quelqu'un se jette sous un métro sans conducteur ? Ben je sais pas exactement, mais à peu près la même chose qu'avec un métro à conducteur je pense : le métro s'arrête du mieux qu'il peut. J'imagine qu'il y a des capteur et une vidéosurveillance. En tout cas, ça arrive régulièrement que le métro automatique s'interrompt brusquement (momentanément) à Lyon, donc s'il s'arrête, c'est qu'il doit y avoir un système de surveillance.


Ah mon avis, s'il y a bien une question que Staline ne se posait pas, c'est bien celle-là.

Je doute aussi que la municipalité de Moscou soit suffisemment riche, et surtout moderne dans sa gestion, pour se poser ce genre de questions.

En revanche, je sais que ça fait partie des préoccupations concepteurs modernes. L'avenir sera sans doute aux quais "protégés" comme sur la ligne météor à Paris (une vitre sépare le quai de la voie, et le métro s'arrète pile de façon à ce que ses portes coïncident avec les portes de la vitre de protection. A la manière d'un ascenseur).

Didine a écrit:
Il y a d'ailleurs des lignes de métro secrètes à Moscou, elles étaient surtout utilisées pendant la période soviétique. Ces lignes relient le sous-terrain du Kremlin aux endroits stratégiques de la ville.

A Berlin pendant longtemps il y a eu des "stations-fantômes", parce qu'elles étaient situées de l'autre côté du mur. Le train (de l'Ouest) avait l'autorisation de passer, mais pas de s'arrêter. D'ailleurs je crois qu'il en existe encore une ou deux - du moins quand j'étais allé à Berlin, on passait encore à travers elle (totalement envahies par la végétation !)

Question Au fait, y-at-il des métros ailleurs qu'à Moscou, Kiev et St-Petersbourg ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Sonka



Nombre de messages : 162
Localisation : Lyon
Date d'inscription : 18/07/2005

MessageSujet: Re: ex-URSS : le métro de Moscou en piteux état, et ailleurs ?   Lun 22 Aoû à 23:31

Sisyphe a écrit:
- l'ergonomie générale des stations, et sa capacité à absorber des flux importants.

A mon avis, le métro de Moscou cumule les trois, en négatif
...
Cela étant, sur ce dernier points, je ne saurais rien dire, ne connaissant pas le métro en question.
Il me semble, pour avoir vu des photos, que les stations de métro de Moscou sont très spacieuses, bôôôcoup plus qu'à Paris par exemple. Mais après, les Moscovites étant nombreux, va savoir si ça suffit à les "absorber" tous...

Sisyphe a écrit:
Comme touriste, j'ai toujours trouvé le métro de Paris adorable, avec ses rames riquiqui qui ressemblent à des jouets, des stations rigolotes comme St Michel avec ses escalier, ou Cité avec ses grosses boules, et ses mures de faïence claire. Les Parisiens, eux, semblent le détester. Mes amies aussi, qui préfère celui de Lyon - que je trouve moche - parce que plus confortalbe, et moins clautrophobogène.
Je suis d'accord que le métro parisien est plus joli et rigolo que le lyonnais (pas difficile puisque le lyonnais est affreux), mais faut bien avouer que, si on fait abstraction des couleurs, c'est plus agréable de voyager dans le métro lyonnais ! Même sans être claustrophobe, j'apprécie l'espace !

Sisyphe a écrit:
il m'est déjà arrivé à Paris de ne pouvoir entrer dans aucun wagon aux heures de points. Ce qui ne m'est jamais arrivé à Lyon, où je passe quand même beaucoup plus de temps (serré, oui, cmais coincé sur le quai, non).
C'est vrai qu'à Lyon, ça n'arrive qu'en cas de grève, sinon ça va.

Sisyphe a écrit:
Je doute aussi que la municipalité de Moscou soit suffisemment riche, et surtout moderne dans sa gestion, pour se poser ce genre de questions.
Ne crois pas, ils ont peut-être des sous... Moscou, c'est l'une des villes les plus chères du monde et je pense que le traind de vie du Moscovite moyen égale sinon dépasse celui du Parisien. Et ça m'étonnerait que la mairie soit sans le sous. Maintenant, qu'il ne veuille aps dépenser à ça et d'une manière générale qu'ils se foutent de ce genre de problème, ça ne m'étonnerait pas trop.

Sisyphe a écrit:
Question Au fait, y-at-il des métros ailleurs qu'à Moscou, Kiev et St-Petersbourg ?
D'après cette page (en russe, désolée !), il y aurait un métro à :
Azerbaïdjan :
* Bakou (1967)

Arménie :
* Erevan (1981)

Biélorussie :
* Minsk (1984)

Géorgie :
* Tbilissi (1966)

Russie :
* Moscou (1935)
* Saint-Pétersbourg (1955)
* Nijniy Novgorod (1985)
* Novosibirsk (1986)
* Samara (1987)
* Ekatérinbourg (1991)

Ouzbékistan :
* Tashkent (1977)

Ukraine :
* Kiev (1960)
* Kharkov (1975)
* Dnepropetrovsk (1995)

Je m'arrête là parce que si j'ai bien compris, ta question portait surtout sur l'ex-URSS, mais l'article en question cite tous les métros du monde, donc au besoin, je peux traduire.

Sinon, pour ta question sur Moscou, la page Wiki sur le métro de Moscou (en russe sorry !) comporte un plan du métro, je ne sais pas si ça peut t'avancer...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.almaztrad.com/
didine



Nombre de messages : 343
Age : 34
Date d'inscription : 13/07/2005

MessageSujet: Re: ex-URSS : le métro de Moscou en piteux état, et ailleurs ?   Lun 22 Aoû à 23:34

Pour répondre à Appelqvist, cela fait très longtemps qu'il y a un métro automatique à Lille! C'est le premier à avoir employé la technologie VAL (avant Villeneuve d'Ascq-Lille, maintenant Véhicule Automatique Léger). Par contre, quand Transpole fait grève, les usagers du métro le ressentent également! En ce qui concerne le système de sécurité du métro de Lille, il est semblable à celui de la ligne 14 à Paris. Les quais sont protégés: aucun risque de tomber sur la voie car il y a une baie vitrée et des portes automatiques sur toute la longueur des quais. Les portes ne s'ouvrent que lorsqu'une rame est à l'arrêt.

Sisyphe, en ce qui concerne la Russie, il y a des métros à Moscou, Saint-Pétersbourg, Nijni-Novgorod et Samara, Il y a un métro en construction à Oufa et Kazan. Il y en a également un à Minsk, en Biélorussie (ou au Belarus Wink). Je pense que Sonka pourra nous en dire plus sur l'Ukraine.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
didine



Nombre de messages : 343
Age : 34
Date d'inscription : 13/07/2005

MessageSujet: Re: ex-URSS : le métro de Moscou en piteux état, et ailleurs ?   Lun 22 Aoû à 23:42

Sonka a écrit:
Sisyphe a écrit:
- l'ergonomie générale des stations, et sa capacité à absorber des flux importants.

A mon avis, le métro de Moscou cumule les trois, en négatif
...
Cela étant, sur ce dernier points, je ne saurais rien dire, ne connaissant pas le métro en question.
Il me semble, pour avoir vu des photos, que les stations de métro de Moscou sont très spacieuses, bôôôcoup plus qu'à Paris par exemple. Mais après, les Moscovites étant nombreux, va savoir si ça suffit à les "absorber" tous...
Je connais assez bien le métro moscovite, il absorbe en effet plutôt bien. Wink

Sonka a écrit:
Sinon, pour ta question sur Moscou, la page Wiki sur le métro de Moscou (en russe sorry !) comporte un plan du métro, je ne sais pas si ça peut t'avancer...
Il y a une légende relative à la ligne marron (ligne Koltsevaya = ligne 5). Staline buvait du café quand des ingénieurs lui ont présenté le plan du métro. Il en aurait renversé un peu puis posé sa tasse sur le plan. Il aurait repris sa tasse et se serait levé pour partir. Il restait une trace de café sur le plan, qui formait un cercle en plein milieu. Cela aurait donc donné aux ingénieurs l'idée de constuire cette ligne 5. Mais bon, cette légende peut aussi très bien faire partie du culte de la personnalité de Staline...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
giliam



Nombre de messages : 9
Date d'inscription : 03/06/2007

MessageSujet: Re: ex-URSS : le métro de Moscou en piteux état, et ailleurs ?   Mer 6 Juin à 17:10

Sisyphe a écrit:
Effectivement, les métros sans conducteurs existent à Lyon depuis quelques lustres, et même à Paris d'ailleurs : je prends la ligne météor chaque fois que j'y vais.

A mon avis, le métro de Moscou cumule les trois, en négatif : les équipements datent des années 30, je ne suis pas sûr que le tracé soit toujours judicieux (je crois me souvenir que Moscou a connu un développement assez anarchique et étalé, à la faveur des méga-programmes d'HLM à partir de Khrouchtchev z'avez vu, sans faute du premier coup , et des stations conçues pour être belles et épater les journalistes capitalistes, mais peut-être pas pour gérer la masse des moscovites. Cela étant, sur ce dernier points, je ne saurais rien dire, ne connaissant pas le métro en question.

Comme touriste, j'ai toujours trouvé le métro de Paris adorable, avec ses rames riquiqui qui ressemblent à des jouets, des stations rigolotes comme St Michel avec ses escalier, ou Cité avec ses grosses boules, et ses mures de faïence claire. Les Parisiens, eux, semblent le détester. Mes amies aussi, qui préfère celui de Lyon - que je trouve moche - parce que plus confortalbe, et moins clautrophobogène.

Pour être plus sérieux, il n'est pas difficile de constater qu'à Paris, ce sont les vieilles lignes (de 1 à 4) qui sont les plus mal adaptées : les rames sont très étroites en largeur, les couloirs et les quais aussi, et à ce titre presque dangereux, et en tout cas peu pratiques : il m'est déjà arrivé à Paris de ne pouvoir entrer dans aucun wagon aux heures de points. Ce qui ne m'est jamais arrivé à Lyon, où je passe quand même beaucoup plus de temps (serré, oui, cmais coincé sur le quai, non).

Il semble cependant qu'à Paris, le tracé des lignes ait gardé sa pertinence ; il faut dire qu'il avait été pensé de manière intelligente par M. Bienvenüe, puisqu'il fut posé dès le départ que personne ne devait être à plus de 500 mètres d'une station ( Evil or Very Mad ce qui est loin d'être le cas à Lyon). Je constate aussi qu'il y a eu peu de fermetures de stations ( Razz par contre, gag assez français, il y a des stations qui ont été construites et qui n'ont jamais été exploitées !). Seul les abords du périphérique semblent manquer de raccordements.

J'aimerais savoir ce qu'il en est de Moscou.

Citation :
Appelqvist a écrit:
A mon avis, je pense que ce concept sera vraiment de la bienvenue dans région parisienne (et partout aussi - soyons altruiste Smile )pour éradiquer les problèmes d'affluence durant les heures de pointe. Je pense aussi pour les grèves des transports, mais je n'aimerais pas m'exprimer là-dessus (la parole sera alors donné aux membres des syndicats de la RATP Neutral ).
La fréquence des rames, c'est évidemment un plus. La réduction des coûts aussi (bien que je ne sois aps sûre que l'utilisateur en bénéficie). Par contre, pour ce qui est des grèves... A Lyon, le métro sans conducteur ne concerne qu'une seule des 4 lignes de métro (ligne D). Quand il y a grève, certes, la ligne D est celle qui marche le moins mal (c'est-à-dire qu'elle va fonctionner à 20 % alors que les autres ne fonctionnent pas du tout). Mais je n'ai jamais compris pourquoi une ligne qui n'a pas de conducteur pouvait arriver à faire grève ? Si c'est pas unqiuement pour emmerder le monde, ça...

Je doute aussi que la municipalité de Moscou soit suffisemment riche, et surtout moderne dans sa gestion, pour se poser ce genre de questions.

En revanche, je sais que ça fait partie des préoccupations concepteurs modernes. L'avenir sera sans doute aux quais "protégés" comme sur la ligne météor à Paris (une vitre sépare le quai de la voie, et le métro s'arrète pile de façon à ce que ses portes coïncident avec les portes de la vitre de protection. A la manière d'un ascenseur).


Pour le problème des vieux métros, tu cites la ligne 1, au contraire, c'est une des mieux entretenues: mêmes rames que la 14 (météor), on comprend vite pourquoi quand on sait qu'elle commence à la défense, arrive à la place de l'Etoile, suit les champs Elysées et passe par Concorde, Louvre, Rivoli, chatelet et hotel de Ville, certains quais sont originaux, au louvre on voit par exemple des pièces de poteries ou autres antiques (m'enfin, je pense pas que ce soit les vraies!).

Dans les belles stations de métro, faut pas oublier anvers (ou Pigalle? Rochechouart? je ne sais plus...) avec leur minuscule escalier en escargot très décorés!

Pour Moscou, d'après wikipedia (fr) y a 7 millions de voyageurs par jour contre 4,5 sur paris, avec un réseau bien moins étendu, normal qu'il y ait des problèmes!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
clelie
Invité



MessageSujet: Re: ex-URSS : le métro de Moscou en piteux état, et ailleurs ?   Sam 1 Sep à 23:03

slt
j ai pris le métro de moscou il y a 5 ans (dc ca date) et je l ai trouvé tres delabré mais ce qui m a le plus surprise c est le manque de confort à l intérieur (peu de places assises, sieges arrachés, et instabilité du wagon).

d autre part j ai pris le bus pour aller de moscou à orel et ca nous a pris plus de 6h pour le peu de km..! Le moteur tant a l avant, il faisait 40 degré a l avant du bus et tres frois a l arriere. On est tombés en panne de nombreuses fois. Donc niveau sécurité c est pas trop ca. Tout comme les bus de ville qui sont bondés et dont, pour la plupart, les portes ne ferment pas.

Voila pour les anectotes. Je pense que sur le domaine de la securité il y a bcp de choses a dire
En esperant que ca t aidera.

clelie
Revenir en haut Aller en bas
alamo
Invité



MessageSujet: métro moscou   Jeu 1 Nov à 0:27

A propos de métro délabré allez plutôt visiter celui de Londres, c'est plus près !
Revenir en haut Aller en bas
Sisyphe
Co-modérateur


Nombre de messages : 1281
Localisation : Morteau la prémontagnarde, Lyon la très urbaine, Montbéliard l'industrielle, et la Grèce lointaine
Date d'inscription : 31/05/2005

MessageSujet: Re: ex-URSS : le métro de Moscou en piteux état, et ailleurs ?   Jeu 1 Nov à 1:11

alamo a écrit:
A propos de métro délabré allez plutôt visiter celui de Londres, c'est plus près !

Confused L'état de délabrement du "Tube" est assez proverbial en effet, et je le confirme, du moins pour l'état dans lequel il se trouvait la dernière fois que je suis allé en Angleterre, c'est-à-dire il y a dix ans.

Entre-temps, il y a eu l'élection de Ken Livingston, dont l'une des mesures-phares devait être d'arrêter le processus de privatisation des transports de Londres et d'entamer une nouvelle politique, plus volontariste, en matière de transports en commun.

Je sais que du nouveau matériel a été acheté, mais j'ignore si l'effet est réellement sensible pour l'instant.

Le métro de Londres est le plus ancien, et par ailleurs, sa structure en "tube", justement (du fait du sol très meuble de la ville) doit à mon avis compliquer certain aménagements structurels, du genre voies de délestage ou de service, ou itininéraires de contournements ; toutes choses nécessaires pour gérer, par exemple, la panne d'une seule rame. Une donnée connue, répétée sur le Wiki francophone, est que les rames du Tube ne rentrent pas toutes durant la nuit dans les dépôts.

Smile Mais si "red" que soit Ken Livingstone, nous nous éloignons de l'URSS...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
dada



Nombre de messages : 521
Localisation : la Terre
Date d'inscription : 11/10/2005

MessageSujet: Re: ex-URSS : le métro de Moscou en piteux état, et ailleurs ?   Jeu 1 Nov à 23:47

Effectivement peut etre que les rames et la technologie sont un peu obsoletes, mais en tout cas c'est super propre, bien organise et les trains sont a l'heure. Bref le metro moscovite m'a laisse une bien meilleur impression que celui de Paris. Le seul point commun c'est les militaires qui patrouillent par deux avec les automatiques a la main. Confused
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Cassandra



Nombre de messages : 276
Date d'inscription : 23/05/2007

MessageSujet: Re: ex-URSS : le métro de Moscou en piteux état, et ailleurs ?   Dim 4 Nov à 0:35

On vit une époque formidable....
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://archiduche.easyforumpro.com/
Sonka



Nombre de messages : 162
Localisation : Lyon
Date d'inscription : 18/07/2005

MessageSujet: Re: ex-URSS : le métro de Moscou en piteux état, et ailleurs ?   Mar 20 Nov à 1:27

clelie a écrit:
j ai pris le métro de moscou il y a 5 ans (dc ca date) et je l ai trouvé tres delabré mais ce qui m a le plus surprise c est le manque de confort à l intérieur (peu de places assises, sieges arrachés, et instabilité du wagon).

d autre part j ai pris le bus pour aller de moscou à orel et ca nous a pris plus de 6h pour le peu de km..! Le moteur tant a l avant, il faisait 40 degré a l avant du bus et tres frois a l arriere. On est tombés en panne de nombreuses fois. Donc niveau sécurité c est pas trop ca. Tout comme les bus de ville qui sont bondés et dont, pour la plupart, les portes ne ferment pas.

Voila pour les anectotes. Je pense que sur le domaine de la securité il y a bcp de choses a dire
C'est vrai qu'on n'avait parlé que du métro. Mais évidemment, le train et le bus, c'est folklo aussi en Russie. Je dis le train parce j'ai peu testé le métro, mais si ça bringuebale autant que dans le train, alors je vois ce que tu veux dire Laughing J'ai dormi dans les couchettes supérieures, j'avais vraiment peur de tomber à chaque arrêt - par rapport, dans un train couchette français, on se croirait à la maison Laughing

Et les bus... mais que serait par ex. l'Ukraine sans ses bus délabrés ? Ils les remplacent petit à petit par des bus modernes, à l'européenne, certes plus agréables, mais sans aucun charme (bon ok, je dis ça parce que je n'ai plus besoin de le prendre tous les jours Laughing)
La solution, pour voyager confortable, c'est de prendre les marchroutki (minibus privés), on y est bien installé, mais par contre faut pas être parano du code de la route, parce que forcément, étant plus petits, ces véhiculent se faufilent absolument partout et surtout là où il faut pas (et puis après tout, si on paie plus cher pour les prendre, c'est aussi pour arriver plus vite qu'avec le bus, alors faut bien qu'elles doublent n'importe où !). Le bus a l'avantage d'aller moins vite et de zigzaguer moins, par contre, les bouteilles de gaz sur le toit en plein été, par 40 °C et plus, j'avoue que je suis pas fan non plus...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.almaztrad.com/
P'tit lo
Invité



MessageSujet: Re: ex-URSS : le métro de Moscou en piteux état, et ailleurs ?   Mer 5 Déc à 16:23

Pour faire un saut dans les années 30 , le tramway de prague :



La photo n'est pas trés représentative , mais on a vraiment l'impression de monter dans un vieu jouet en tole .
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: ex-URSS : le métro de Moscou en piteux état, et ailleurs ?   Aujourd'hui à 3:47

Revenir en haut Aller en bas
 
ex-URSS : le métro de Moscou en piteux état, et ailleurs ?
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» OVNIs vus au-dessus de Moscou durant le match Russie - Pays-Bas (vidéo)
» Le Pape à Moscou en 2011 ?
» Cinéma : "Le voyage cosmique" (URSS 1935)
» (1990) Document CIA OVNIs rapportés près de Moscou
» L'ex URSS et les ovnis( partie 2): Les documents déclassifiés de la CIA FOIA & FBIS [Interview d'un Délégué du Ministèr]

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
La face de la terre :: Géographies :: Aménagement et urbanisme-
Sauter vers: