La face de la terre

Forum consacré à la géographie
 
AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  MembresMembres  GroupesGroupes  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Régionalisme

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
AnhDuy
Invité



MessageSujet: Régionalisme   Ven 9 Jan à 19:18

Bonjour,
je m'appelle AnhDuy et je suis en 1ereS. Quelqu'un peut il répondre à cette question ?
Dans quel cas le régionalisme est il un danger pour la république?
Je pense que c'est contre le principe de republique unitaire et peut creer des conflit socials ou politique ( corse )
Mais j'aimerais avoir d'autres idées
merci beaucoup
Revenir en haut Aller en bas
Cassandra

avatar

Nombre de messages : 276
Date d'inscription : 23/05/2007

MessageSujet: Re: Régionalisme   Sam 10 Jan à 8:41

La question est posée de façon idéologique.

Ce n'est pas le régionalisme qui est un danger pour la république mais cette république jacobine qui est un danger pour les cultures régionales.

Elle ne s'est pas gênée pour les massacrer, d'ailleurs.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://archiduche.easyforumpro.com/
Sisyphe
Co-modérateur


Nombre de messages : 1281
Localisation : Morteau la prémontagnarde, Lyon la très urbaine, Montbéliard l'industrielle, et la Grèce lointaine
Date d'inscription : 31/05/2005

MessageSujet: Re: Régionalisme   Dim 18 Jan à 17:16

Cassandra a écrit:
La question est posée de façon idéologique.

Ce n'est pas le régionalisme qui est un danger pour la république mais cette république jacobine qui est un danger pour les cultures régionales.

Elle ne s'est pas gênée pour les massacrer, d'ailleurs.

C'est un point de vue, mais qui me paraît trop peu neutre pour un devoir de première.

Je reconnais que l'intitulé de la question manque aussi de neutralité ; mais je suis professeur moi-même, et je sais bien qu'il faut parfois y aller avec de gros sabots.

Donc, pour revenir à la question :

- Il faut définir ce qu'on entend par "régionalisme" ; certains mouvements régionaux acceptent l'inclusion politique de leur région dans la France, mais pas les modalités (centralisation, etc.) de la République. On parle dans ce cas de "régionalistes" ou "'d'autonomistes". D'autres contestent même leur inclusion dans la France : on parle de "nationaliste" ou "d'indépendantistes".
Les deux types de mouvement sont représentés dans les assemblée de Corse et d'Outre-mer.

- Il faut définir des degrés de danger : du danger physique immédiat (tous les attentats et assassinats perprétrés par certains nationaliste corses et basques depuis quarante ans, l'affrontement armé qui a prévalu en Nouvelle-Calédonie dans les années 80, etc.) à la simple contestation sur le plan idéologique mais sans aucune conséquence matérielle (la Savoie), en passant, par exemple, par la concurrence entre école publique et école privée à prétention régionaliste...
... Mais attention : toutes les combinaisons sont possibles. Aujourd'hui, on a des instituteurs publics qui enseignent en langue régionale (on en a un sur ce forum), des écoles privées mais très fortement associées à l'Etat (calendretas et diwañ, encore que celles-ci soient dans un certain flou politique permanent), etc. Ici, c'est l'Etat qui accepte une part de la revendication régionaliste.
... De même, la situation en Nouvelle-Calédonie n'est plus celle d'il y a vingt ans.

- En tout état de cause, il faut impérativement que tu CLASSES les situations : la Corse a peut-être des spécificités économiques (un sous-développement dans certains secteurs) et des revendications culturelles, mais ça n'a rien d'une colonie quoi qu'on dise. Les territoires d'outre-mer sont dans des situations très variées : quasi-indépendance (mais stabilisée désormais) pour la Nouvelle-Calédonie par exemple.
De même, en nouvelle Calédonie, on a affaire a deux groupes historiques en nette opposition (canaques indigènes et caldoches, colons européens en quantité numérique importante), alors qu'en Martinique, toute la population est originellement "allogène" (descendants de colons blancs minoritaires ou descendants d'esclave) et la ligne de partage est avant tout économique.

Enfin bref : a) lis ton manuel, tout y est en général et b) sois subtil.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Cassandra

avatar

Nombre de messages : 276
Date d'inscription : 23/05/2007

MessageSujet: Re: Régionalisme   Mar 20 Jan à 10:16

Sisyphe a écrit:
- En tout état de cause, il faut impérativement que tu CLASSES les situations : la Corse a peut-être des spécificités économiques (un sous-développement dans certains secteurs) et des revendications culturelles, mais ça n'a rien d'une colonie quoi qu'on dise. Les territoires d'outre-mer sont dans des situations très variées : quasi-indépendance (mais stabilisée désormais) pour la Nouvelle-Calédonie par exemple.
De même, en nouvelle Calédonie, on a affaire a deux groupes historiques en nette opposition (canaques indigènes et caldoches, colons européens en quantité numérique importante), alors qu'en Martinique, toute la population est originellement "allogène" (descendants de colons blancs minoritaires ou descendants d'esclave) et la ligne de partage est avant tout économique..

Quelle est la proportion de non-Corses d'origine dans la population de Corse ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://archiduche.easyforumpro.com/
Sisyphe
Co-modérateur


Nombre de messages : 1281
Localisation : Morteau la prémontagnarde, Lyon la très urbaine, Montbéliard l'industrielle, et la Grèce lointaine
Date d'inscription : 31/05/2005

MessageSujet: Re: Régionalisme   Jeu 22 Jan à 0:44

Cassandra a écrit:
Sisyphe a écrit:
- En tout état de cause, il faut impérativement que tu CLASSES les situations : la Corse a peut-être des spécificités économiques (un sous-développement dans certains secteurs) et des revendications culturelles, mais ça n'a rien d'une colonie quoi qu'on dise. Les territoires d'outre-mer sont dans des situations très variées : quasi-indépendance (mais stabilisée désormais) pour la Nouvelle-Calédonie par exemple.
De même, en nouvelle Calédonie, on a affaire a deux groupes historiques en nette opposition (canaques indigènes et caldoches, colons européens en quantité numérique importante), alors qu'en Martinique, toute la population est originellement "allogène" (descendants de colons blancs minoritaires ou descendants d'esclave) et la ligne de partage est avant tout économique..

Quelle est la proportion de non-Corses d'origine dans la population de Corse ?

bounce Oulàlà ! C'est un sujet explosif, ça, au sens littéral du terme !

Au risque de paraître subjectif, le discours haineux de certains nationalistes corses sur les "allogènes" m'a toujours donné des envies de génocides culturelles ciblés (=uniquement les nationalistes !Mr.Red ).

Mais pour rester plus objectif et répondre à la question, c'est sans doute un trait de démarcation entre "régionalisme" et "non-régionalisme" : le sentiment d'exclusive/d'exclusion. Pour un Corse, même sans la haine susmentionnée, la question de "l'autre" se pose : untel n'est pas corse puisque... Alors que je ne connais pas de Franc-Comtois, même parmi ceux qui se passionnent pour l'histoire locale, l'étude des patois, etc., qui se préoccupe de savoir si l'on nomme ou non chez lui des Franc-comtois...

... Je ferais d'ailleurs remarquer que, pour ce que je connais des sociétés ultramarines, il y a une plus grande frontière entre "eux" et "nous" de local (noir ou blanc) à "zoreille" (blanc de la métropole) que créole à "béké" (blanc descendant de colons). Les blagues, par exemple, se font surtout aux dépens des "zoreilles", toujours présentés comme complètement décalés.

Surprised Bon, tout ça pour noyer le poisson... Je vais voir si je te trouve le taux de corsophonie actuellement en Corse, seul indice un peu fiable... Mais pas définitif.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Régionalisme   

Revenir en haut Aller en bas
 
Régionalisme
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» reccrutement MAB à USTO et régionalisme
» Régionalisme et République

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
La face de la terre :: Outils, ressources, réflexion :: De la géographie au collège et au lycée-
Sauter vers: