La face de la terre

Forum consacré à la géographie
 
AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  MembresMembres  GroupesGroupes  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 conseil M1 ou concours

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Castalie



Nombre de messages : 3
Age : 30
Localisation : Montpellier
Date d'inscription : 01/03/2008

MessageSujet: conseil M1 ou concours   Sam 1 Mar à 20:58

Voila je suis en troisième année de licence de géographie avec le parcours spécialisé dans la même branche et je me trouve face a un dilemme pour l'an prochain. j'hésite entre un M1 recherche et la préparation CAPES de l'IUFM, j'ai pas fait d'histoire depuis ma première année ou j'étais en histoire géo , depuis je n'ai pris qu'un fois chaque année une option d'histoire, histoire de ... Cependant j'ai un sacre programme a reprendre pour être au niveau, ça m'effraie un peu, tout comme l'idée de quitter la fac ...
Enfin j'ai discuter avec le directeur de recherche attaché au pôle recherche du master et il était enchanté ou du moins l'a laissé paraitre car la filière tombe en désuétude sur Montpellier III depuis les grèves de ces dernières années.
Bref est il judicieux ou pas du tout de faire un M1 recherche avant de passer les concours ? ( mon but est l'enseignement avant tout bien que la recherche soit attirante ^^)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Sisyphe
Co-modérateur


Nombre de messages : 1281
Localisation : Morteau la prémontagnarde, Lyon la très urbaine, Montbéliard l'industrielle, et la Grèce lointaine
Date d'inscription : 31/05/2005

MessageSujet: Re: conseil M1 ou concours   Dim 2 Mar à 14:20

Sur ce point, on ne m'accusera pas d'être incompétent ; mon conseil est simple : M1 puis CAPES ET agrégation.

Je dirais même plus : M1, puis, la première année, QUE l'agrégation.

1) Je ne veux pas entendre de "oh là là, mais je suis trop nulle, l'agrégation je ne l'aurai jamais" ; c'est un concours : la première chose à faire pour l'avoir, c'est d'abord de s'y présenter. Ensuite, on est très mauvais juge de son niveau, et encore plus de celui des autres. Enfin, les années de concours transforment littéralement ; on s'y découvre. Je parle d'expérience.
De plus, dans la mesure où il existe une agrégation de géographie, cela vous donnera l'occasion de mieux faire ressortir vos acquis.

2) Si vous voulez faire de la recherche, l'agrégation sera presque obligatoire (c'est un peu moins vrai en géo qu'en histoire, mais malgré tout, c'est un passeport essentiel). Et si seul l'enseignement vous intéresse, être agrégé vous offrira un confort de carrère essentiel.
Confused Je ne parle pas seulement du salaire (en gros, c'est la différence entre des épinards sans beurre et pas d'épinard du tout), mais aussi des possibilités de carrière (si vous voulez enseigner en lycée, par exemple, où vous ferez plus spécifiquement de la géographie, mais aussi les postes à profil, les mutations, etc.), et pour le dire clairement, de la manière dont l'administration vous traite (l'inspecteur vous parlera comme à un être humain, par exemple). C'est triste à dire, mais ça fonctionne comme un titre de noblesse.

3) Si vous n'êtes qu'admissibile et ratez l'oral, mais que vous être reçue au CAPES par ailleurs, vous serez comptabilisée comme bi-admissible, Vous commencez à un échelon salarial meilleur (coef 145 au lieu de 130, je crois).

4) Si ces considérations matérielles vous dégoûtent, parce que vous êtes un pur esprit (elle vous obséderont vite...), dites-vous aussi qu'avoir préparé l'agrégation, que vous l'ayez ou non, sera un acquis essentiel pour votre métier de prof : contrairement à ce qu'on pourrait croire, il est essentiel d'avoir une science très, très, très, très profonde devant les élèves, même si on ne leur en donne que quelques miettes. Pour pouvoir structurer une séquence, problématiser un corpus documentaire, établir une évaluation formative ou sommative, et surtout, répondre aux questions des élèves, il faut savoir environ trois cents fois plus que ce qu'on leur enseigne. Je le vis chaque jour, parfois à mes dépens Sad . J'ai passé pour un très bon étudiant de lettres, mais si vous saviez comme je regrette d'avoir négligés certains points de littérature...
C'est encore plus vrai sur le plan méthodologique. La clef des concours, c'est de bien maîtriser les exercices (la dissertation par exemple). Or pour l'expliquer à son tour aux élèves (au lycée, ça s'appelle "composition" je crois), il faut la maîtriser à fond.

5) Je conseille toujours de ne passer, la première année, que l'agrégation. En effet, une fois que l'on est reçu certifié, on n'a plus qu'un an pour retenter l'agrégation, et plus aucune possibilité de report d'intégration ; beaucoup d'étudiant, reçus certifiés du premier coup, se retrouvent "coincés" après. On peut considérer qu'on peut passer l'agrégation trois fois de suite, sans démériter.

De plus, il ne faut pas seulement viser la réussite au CAPES, il faut aussi viser le rang. Crying or Very sad Être mal classé au CAPES, ça peut être pire que de ne pas l'avoir du tout : votre rang décide de votre affectation de stage, mais aussi de la fourchette de la première notation pédagogique, et de la façon dont va vous traiter l'inspecteur l'année suivante, et donc de votre évolution de carrière à partir du quatrième échelon. Conclusion : votre rang au concours, c'est votre salaire pour dix ans. J'exagère à peine.

Donc, se donner une année de "galop d'essai", c'est important.

6) "Perdre" une année à faire un M1 n'est pas inutile : vous approfondirez vous connaissance (je crois qu'à l'agreg de géo, il y a une leçon hors-programme. Donc TOUT ce que vous pourrez acquérir sera bon), vous vous donnerez le temps de récupérer celles qui vous manquent en histoire (je vous conseille d'aller fréquenter les cours d'agrégation sur la partie du programme qui demeurera pour l'année d'après). Vous verrez si la recherche vous plaît ou non.
Mais j'insiste : allez aux cours d'agrégation pendant cette année là (d'ailleurs, c'est devenu obligatoire dans certains cursus de M1).

Voilà, je suis peut-être pas prof de géo, mais je suis professeur de lycée ( Very Happy et j'adore ça !), agrégé, j'ai passé les deux concours dans l'ordre que j'ai mentionné, et je ne le regrette pas.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
oxymore



Nombre de messages : 105
Date d'inscription : 15/02/2007

MessageSujet: Re: conseil M1 ou concours   Dim 2 Mar à 21:37

C'est beaucoup de phraséologie et d'idéologie, mais la réalité est bien autre. Cette année, à l'agrégation, il n'y a que 23 postes à pourvoir. Autrement dit, si tu n'est pas étudiant à Paris-Nanterre, à la Sorbonne, à Lyon II ou à l'ENS, tu as 95% de chances d'échouer.
Le mieux, étant donné les réformes annoncées dans les modes de recrutement, c'est de passer un master II pour voir exactement ce qui va être demandé et l'avenir réservé au concours. En plus, si tu le désires, cela te fournira l'occasion de faire une thèse par la suite.

Renseigne toi bien en tous les cas : des changements sont à venir, il faut le savoir.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Sisyphe
Co-modérateur


Nombre de messages : 1281
Localisation : Morteau la prémontagnarde, Lyon la très urbaine, Montbéliard l'industrielle, et la Grèce lointaine
Date d'inscription : 31/05/2005

MessageSujet: Re: conseil M1 ou concours   Dim 2 Mar à 23:17

oxymore a écrit:
C'est beaucoup de phraséologie et d'idéologie, mais la réalité est bien autre. Cette année, à l'agrégation, il n'y a que 23 postes à pourvoir. Autrement dit, si tu n'est pas étudiant à Paris-Nanterre, à la Sorbonne, à Lyon II ou à l'ENS, tu as 95% de chances d'échouer.

Rolling Eyes Phraséologie ou idéologie, je ne vois pas. Je dis seulement ce que j'ai fait, dans une agrégation encore rare que celle de géo (5 postes !), et ce que d'autres autour de moi ont fait.

Les non-inscrits ont effectivement 100% de chance de ne pas être recrutés.

Je ne suis pas normalien, je ne suis pas un sectateur de l'agrégation, je n'en fais pas un aboutissement moral, je n'ai pas cessé de fréquenter les certifiés, et s'il faut dire les choses, je ne suis pas au SNALC et la société des Agrégés m'emmerde. tongue

L'agrégation existe, et la passer ou non décide de quarante ans de carrière. Et je suis toujours navré de voir toutes les étudiantes qui partent vaincues.

À la question : faut-il être prêt à changer de fac, effectivement, je mentirais si je disais qu'on peut tout faire partout. Mais il faut être prêt à sortir de sa région.

Et ça aussi, je l'ai fait.


Citation :


Le mieux, étant donné les réformes annoncées dans les modes de recrutement, c'est de passer un master II pour voir exactement ce qui va être demandé et l'avenir réservé au concours. En plus, si tu le désires, cela te fournira l'occasion de faire une thèse par la suite.

Renseigne toi bien en tous les cas : des changements sont à venir, il faut le savoir.

Pour ce qui est des réformes prétendument "annoncées", je renvois à l'avant-propos du dernier numéro d'Historiens et Géographes, où l'excellent président de l'excellent association des profs d'histoire-géo fait le point sur toutes les rumeurs.

Je m'inscris totalement dans son propos : il faut leur appliquer la méthode historique.

Le fait est qu'un document de travail du ministère, qui n'est donc ni une loi, ni un projet, a évoqué la possibilité de recruter à bac +5, recrutement inclusivement (ce qui est déjà le cas de l'agrégation),il n'est même pas question d'un master II (pour le coup, je déconseille de faire un DEA avant les concours). Le ministre ne s'est même pas exprimé dessus.

Quant à la prétendue suppression des concours, c'est une pure rumeur.

Rolling Eyes Notre ministre - je ne l'aime pas - est précisément une caricature d'agrégé (ancien prof de prépa, ancien inspecteur général, "pondeur" de manuels scolaires, pas mauvais d'ailleurs) ; je ne le vois pas supprimer l'agrégation.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Castalie



Nombre de messages : 3
Age : 30
Localisation : Montpellier
Date d'inscription : 01/03/2008

MessageSujet: Re: conseil M1 ou concours   Mer 5 Mar à 10:24

j'ai pris note de ce que vous m'avez dit et j'ai également rencontré mes professeurs et je vais donc l'an prochain entamé un master recherche avant de passer par les cases concours. ça me permettra en un sens de renchérir mon quota de connaissances en géo tout en me permettant de voir en parallèle le programme d'histoire.
maintenant il ne me reste plus qu'a me decider sur l'orientation a prendre pour mes recherches ^^
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: conseil M1 ou concours   Aujourd'hui à 17:29

Revenir en haut Aller en bas
 
conseil M1 ou concours
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Médecin conseil mutualité
» Esprit Saint ! Qu'est-ce que le don de conseil ?
» conseil cuisine pour une crémaillère et anniversaire?
» Doit-on parler de Cour ou de Conseil Constitutionnel ?
» THIERS Adolphe, président du conseil

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
La face de la terre :: Outils, ressources, réflexion :: Le coin des étudiants-
Sauter vers: