La face de la terre

Forum consacré à la géographie
 
AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  MembresMembres  GroupesGroupes  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Le choix de projection a-t-il un sens politique ?

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Sisyphe
Co-modérateur


Nombre de messages : 1281
Localisation : Morteau la prémontagnarde, Lyon la très urbaine, Montbéliard l'industrielle, et la Grèce lointaine
Date d'inscription : 31/05/2005

MessageSujet: Le choix de projection a-t-il un sens politique ?   Lun 29 Oct à 1:42

Remarque de Cassandra dans le fil de Baobald sur son blog,à propos d'un problème que nous avions déjà évoqué ailleurs :

Cassandra a écrit:
Je ne suis pas sûre que la projection de Mercator déforme tant que ça les réalités politiques dans la messure où les régions septentrionales sont vides.


Une vieille accusation, le Mercator-qui-déforme-la-place-des-pays-du-Nord. Au point qu'il était de bon ton, dans les manuels scolaires des années 70-80, de donner une carte du monde (en deuxième ou troisième de couverture) avec une autre projection. affraid Personnellement, je reste traumatisé par une projection de Peeters qui transformait l'Afrique en chipolata...

Ca a disparu. Il me semble que la mode, aujourd'hui, dans les manuels est plutôt aux projections polaires... Histoire de bien trianguler les "trois pôles de la triade". Cette obession de la trinité dans l'enseignement français...)

Dans mon esprit, la méchante Mercator (<- "marchand", en latin ; avec un nom aussi médéfien, comment voulez-vous ne pas susciter le doute ?) la méchante Mercator, donc, déforme surtout le Groenland. Au point que j'ai longtemps pensé que cette île n'avait été créée que pour donner un point de repère aux utilisateurs de carte (et, éventuellement, justifier l'existence du Danemark, avec Hamlet et la brique lego - les très intellos rajouteront Kierkegaard). Smile

Mais il faut l'avouer, notre vision du monde est mercatorienne. Ou au mieux robinsonnienne. La carte du monde (de 1974) qui trônait chez ma grand-mère était en Mercator, celle du sous-main de mon bureau (Noël 1998 ! En un an, elle est devenue complètement fausse...) en Robinson...

... Seule exception : chaque année, je recevais un agenda de l'unicef (à qui mes parents faisaient des dons) ; leurs cartes (qu'accompagnait toujours une formule légale, disant que les frontières de la carte ne signifiait strictement rien quant aux positions de l'ONU à propos de l'existence des pays concernés...) suivaient la projection de Mollweide.

L'Afrique (soit en rouge vif sanglant soit en beige anémiquement pâle... Enfin bref, en couleur catastrophique) y était immense Sad .
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Sisyphe
Co-modérateur


Nombre de messages : 1281
Localisation : Morteau la prémontagnarde, Lyon la très urbaine, Montbéliard l'industrielle, et la Grèce lointaine
Date d'inscription : 31/05/2005

MessageSujet: Re: Le choix de projection a-t-il un sens politique ?   Lun 29 Oct à 18:29

Baobald a écrit:
Bonjour Cassandra,
Sans animosité de ma part, je ne suis pas d'accord sur 2 points :

- si les superficies "aggrandies" ne concernent réellement que le Nord du Canada (avec notamment toutes les iles polaires) , on se rend bien compte que c'est le Canada en entier qui paraît plus grand (comparer encore les cartes Mercator et Gall-Peters), donc on peut englober la population canadienne dans sa globalité. Idem pour la Russie. Par ailleurs du point de vue des surfaces "affectées" cela comprend les pays scandinaves dans leur totalité. A la fin cela fait pas mal de monde.

- ensuite je parle de ressenti, si on déforme les superficies, on déforme l'importance géographique (au sens de l'aire) percue de ces pays au détriment des zones plus tropicales. C'est comme un certain président qui met des talonnettes pour paraître plus grand. Pourquoi le fait-il ? certainement parce que inconcsiemment l'effet taille joue pour être plus pris au sérieux. C'est pourquoi la superficie joue indirectement dans la perception de l'importance politique des pays, même indirectement, c'est lié
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Baobald



Nombre de messages : 12
Date d'inscription : 27/10/2007

MessageSujet: Re: Le choix de projection a-t-il un sens politique ?   Lun 29 Oct à 19:54

Pas de pb pour ce déménagement Wink

Je pense qu'il faut éviter les procès d'intention dans cette affaire Peters Vs Mercator. le fond du débat est juste, et la projection Gall-Peters est une manière de rendre aux pays leur vraie superficie visible. Mais dans les manières il faut recadrer 2 choses (je marche beaucoup par deux j'admets ! Mr.Red )

D'abord c'était pas dans l'intention de Mercator qui de surreprésenter les pays riches par rapports aux pays pauvres, d'ailleurs le concept n'existait pas vraiment à l'époque. la raison d'être de cette carte est pratique, pour faciliter les déplacements. L'utilisation de la carte s'est pérénisé de cette manière, aucune intention politique derrière tout ça.

Ensuite, Mr peters semble assez controversé, il aurait selon cette source http://www.geoforum.fr/lofiversion/index.php?t2102.html passé un doctorat de propagande politique et obtenu dans l'Allemagne de 1942 ! En plus il n'a fait que reprendre les travaux déjà fait par Johann Lambert et James Gall. Il convient donc d'appeler cette projection Gall-Peters. Bref, notre Peters serait loind'être un héros et aurait donc cherché à se faire mousser avant toute chose.

En somme il ne faut pas centrer ce débat autour des personnages, et le politiser à outrance mais du ressenti autour des cartes qui là est fondé.

C'était quelques précisions que je voulais préciser Mr. Green

Ce qui est à retenir dans cette affaire et comme le dit Sisyphe, c'est notre vision Mercatorienne du monde, c'est pas de notre faute on a fait (en particulier) notre scolarité avec cette carte, et comment l'outil cartographique peut tromper notre vision du monde.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://derrierelescartes.over-blog.com/
Cassandra



Nombre de messages : 276
Date d'inscription : 23/05/2007

MessageSujet: Re: Le choix de projection a-t-il un sens politique ?   Mar 30 Oct à 0:42

Qui veut une projection sinusoïdale ?



Et il existe un système de cartographie sans projection dont le nom m'échappe...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://archiduche.easyforumpro.com/
Sisyphe
Co-modérateur


Nombre de messages : 1281
Localisation : Morteau la prémontagnarde, Lyon la très urbaine, Montbéliard l'industrielle, et la Grèce lointaine
Date d'inscription : 31/05/2005

MessageSujet: Re: Le choix de projection a-t-il un sens politique ?   Mar 30 Oct à 11:59

Mr. Green Alors là, c'est la Nouvelle-Zélande qui en prend plein la gueule. On dirait une traînée d'huile...

L'ensemble me fait un peu penser à une grosse figue. cherry (y'a pas d'émoticône :figue:...)

Je pense que l'on est dans un de ces cas où le regard du spécialiste et le regard du premier venu diverge.

Le géographe a un regard gromatique (<- j'aime bien sortir des gros mots genre IUFM Cool ), en bon français un regard d'arpenteur : il considère la carte comme un objet mathématique, indiquant des distances, des positions relatives dans un espace malheureusement non-euclidien.

Alors que le premier venu a un regard esthétique et culturel. Il attend d'abord de reconnaître sa vision du monde, à commencer par son pays. Qu'il soit ou non un vilain impérialiste,

Je parlais plus haut de cette projection de Lambert-volé-par-Peters ( Wink ) qui trônait à la fin de mon manuel et qui m'avait quelque peu choqué à l'époque. J'avais à l'esprit la carte de mon sous-main - et d'ailleurs encore aujourd'hui, dans ma tête, la Russie est en brun, la Chine en jaune et le Brésil en vert.

Les uns - en particulier dans les IUFM - soutiendront que ce choc était pédagogiquement bon : il faut brusquer l'élève et le faire sortir de ses représentations, lui montrer la relativité du monde, si j'ose dire. J'en serais d'ailleurs l'exemple, puisque je me souviens non seulement de cette carte à mes yeux dysmorphosée, mais encore du nom de la projection, car celle-ci était exposée en bas de la carte...
... Mais je ne suis pas un bon exemple : j'étais un très bon élève, [u]fils de prof d'histoire-géo[u], donc avec tous renseignements à la maison ; j'avais déjà intégré - au moins sur le plan théorique - la notion de projection, etc. Bref, j'étais choqué, plongé dans l'inconnu, mais dans un inconnu très très relatif où je pouvais me raccrocher aux branches.

D'autres estimeront - et, prof que je suis désormais, c'est mon opinion pédagogique - qu'avant d'arracher les élèves à leurs clichés, il faut d'abord les leur avoir fourrés dans le crâne. La carte de géo est évidente à nos yeux de géographe et géophile, mais il ne faut jamais oublier que rien n'est évident aux yeux d'un élève d'aujourd'hui, qui n'a pas nos annés d'études ni notre passion pour les études derrières lui - et que rien, et surtout pas la société, ne pousse à les acquérir, au contraire . Alors autant se raccrocher à leurs représentations quand elles ne sont pas trop mauvaises et essayer de combler les trous.

Razz Je définis la pédagogie comme une désémentalisation, mais je ne suis pas sûr que ce soit l'avis de l'IUFM.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Baobald



Nombre de messages : 12
Date d'inscription : 27/10/2007

MessageSujet: Re: Le choix de projection a-t-il un sens politique ?   Mar 30 Oct à 23:16

@ Sisyphe

Il vaut sûrement mieux présenter des chiffres aux élèves pour parler des déséquilibres mondiaux, par exemple 20 % de l'humanité vit avec - de 1 $ par jour (75 cts d'€ il me semble) et 40 % avec - de 2 $
c'est sûrement plus efficace

Pour en revenir à la question du thread "Le choix de projection a-t-il un sens politique ?" j'aurais envie de répondre que c'est vrai pour ceux qui présente une projection qui présente les vraies superficies des continents et uniquement dans ce cas.

Qu'en pensez-vous ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://derrierelescartes.over-blog.com/
Sisyphe
Co-modérateur


Nombre de messages : 1281
Localisation : Morteau la prémontagnarde, Lyon la très urbaine, Montbéliard l'industrielle, et la Grèce lointaine
Date d'inscription : 31/05/2005

MessageSujet: Re: Le choix de projection a-t-il un sens politique ?   Mar 6 Nov à 10:16

Idea Note de modération : la partie déviante (bande de pervers, va... Smile ) de ce fil, à propos de la mesure des niveaux de vie, a été scindée et transférée dans la partie "espace, population, société", sous le titre "Mesure des niveaux de vie"
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Cassandra



Nombre de messages : 276
Date d'inscription : 23/05/2007

MessageSujet: Re: Le choix de projection a-t-il un sens politique ?   Mer 7 Nov à 22:34

Sisyphe a écrit:
Au point que j'ai longtemps pensé que cette île n'avait été créée que pour donner un point de repère aux utilisateurs de carte (et, éventuellement, justifier l'existence du Danemark, avec Hamlet et la brique lego - les très intellos rajouteront Kierkegaard). Smile

Et Hans Christian Ansersen, Niels Bohr, et Tycho Brahé.

http://fr.wikipedia.org/wiki/Hans_Christian_Andersen

http://fr.wikipedia.org/wiki/Niels_Bohr

http://fr.wikipedia.org/wiki/Tycho_Brahe
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://archiduche.easyforumpro.com/
Sisyphe
Co-modérateur


Nombre de messages : 1281
Localisation : Morteau la prémontagnarde, Lyon la très urbaine, Montbéliard l'industrielle, et la Grèce lointaine
Date d'inscription : 31/05/2005

MessageSujet: Re: Le choix de projection a-t-il un sens politique ?   Jeu 8 Nov à 0:44

Cassandra a écrit:
Sisyphe a écrit:
Au point que j'ai longtemps pensé que cette île n'avait été créée que pour donner un point de repère aux utilisateurs de carte (et, éventuellement, justifier l'existence du Danemark, avec Hamlet et la brique lego - les très intellos rajouteront Kierkegaard). Smile

Et Hans Christian Ansersen, Niels Bohr, et Tycho Brahé.

http://fr.wikipedia.org/wiki/Hans_Christian_Andersen

http://fr.wikipedia.org/wiki/Niels_Bohr

http://fr.wikipedia.org/wiki/Tycho_Brahe

Wink T'en fais pas, la moitié des fondateurs de la sciences que j'étudie (la linguistique comparée) sont danois : Frisk, Rask, Hjelmslev, Jespersen, Pedersen, Verner, Madvig, ... Gud sign vor Danmark god !

Citation :
Pour en revenir à la question du thread "Le choix de projection a-t-il un sens politique ?" j'aurais envie de répondre que c'est vrai pour ceux qui présente une projection qui présente les vraies superficies des continents et uniquement dans ce cas.

Qu'en pensez-vous ?

C'est sans doute de cet ordre-là ; dit en termes moins polémiques, on pourrait dire qu'il y a une espèce de "norme" mercatorienne, et que c'est le choix d'un autre type bien particulier de projection qui est significatif. En linguistique, on parlerait de terme marqué et de terme non-marqué. Ainsi mon exemple des cartes de l'UNICEF.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Cassandra



Nombre de messages : 276
Date d'inscription : 23/05/2007

MessageSujet: Re: Le choix de projection a-t-il un sens politique ?   Jeu 8 Nov à 2:34

Que demandent les états-majors de Scandinavie à leurs cartographes ?

Du Mercator calculé avec un équateur passant par Oslo et Stockholm ?

PS : tu pourrais ajouter une partie linguistique sur ce forum.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://archiduche.easyforumpro.com/
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Le choix de projection a-t-il un sens politique ?   Aujourd'hui à 1:15

Revenir en haut Aller en bas
 
Le choix de projection a-t-il un sens politique ?
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» est ce que vous vous sentez égoiste?
» Entrée en première à LLG - choix du lycée
» Atteinte au libre-choix en matière de fin de vie.
» choix musique
» Histoire-géo et EPS: des conseils pour le choix de livres de prépa?

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
La face de la terre :: Outils, ressources, réflexion :: Représentation du monde-
Sauter vers: