La face de la terre

Forum consacré à la géographie
 
AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  MembresMembres  GroupesGroupes  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Le Schloon et le Soog

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Sisyphe
Co-modérateur


Nombre de messages : 1281
Localisation : Morteau la prémontagnarde, Lyon la très urbaine, Montbéliard l'industrielle, et la Grèce lointaine
Date d'inscription : 31/05/2005

MessageSujet: Le Schloon et le Soog   Ven 6 Avr à 14:49

Smile Non, ce n'est pas du martien ! Seulement du bas-allemand, qui comme chacun sait est parlé "en haut" (au nord) de l'Allemagne, tandis que le haut-allemand l'est "en bas" (en dialectologie, on appelle ça un shadokisme... Nan je rigole).

Je suis en train de lire Effi Briest un magnifique roman dépressif allemand (deux pléonasmes) du 19e siècle, écrit par un l'immense romancier révolutionnaire-conservateur nationaliste allemand à nom français du 19e siècle (cherchez pas, ça c'est ce que dans l'historiographie de l'allemagne on appelle aussi un shadokisme), Theodor Fontane.

Le roman raconte la vie dépressive et tragique et à la fin elle meurt de l'héroïne éponyme, sorte de Mme Bovary mais noble, prussienne et consciente de tout. Elle vit à Kessin, riante station balnéaire poméranienne dépressive avec landes tristes rasées de terre noire par le vents qui fait siffler les mornes bouleaux (voulez un prozac ?)... Le roman et l'héroïne parlent haut-allemand, mais elle vit dans une terre où l'on parle le "platt".

Or, au chapitre XIX, l'héroïne et son mari vont se promener en traîneaux, et soudain le cocher s'arrête. Voici le passage :

Citation :

- Qu'y-a-t-il ? Demanda Effi
Kruse [le cocher] se tournat à demi et dit
- Le Schloon, madame
- Le Schloon ? Qu'est-ce que c'est, je ne vois rien ?
[une amie lui explique, mais l'explication n'est pas reproduite]
- Oui, chère Madame, dit-elle, c'est grave. Pour moi, ça n'a pas grande importance, je passerai facilement ; car il n'y a que les voitures à grandes roues qui peuvent passer ; et puis nos chevaux sont habitués. Mais avec un traîneau comme celui-ci c'est autre chose ; il enfoncerait (sic) dans le Schloon et vous serez obligé bon gré mal gré de faire un détour.
- Enfoncer ! Pardon, chère mademoiselle, je ne comprends pas très bien. Est-ce que le Schloon est un précipice ou quelque chose de ce genre qui engloutit le voyageur avec armes et bagages ? Je ne peux m'imaginer que rien de pareil existe ici.
- Et pourtant c'est quelque chose comme ça, mais dans des proportions réduites. Ce Schloon n'est au fond qu'un simple cours d'eau qui vient du la Gothener, à notre droite, et qui se glisse entre les dunes. En été, il est parfois complètement à sec et vous pouvez passer dessus sans vous en apercevoir.
- Et en hiver ?
- en hiver, c'est autre chose ; pas toujours, mais le plus souvent. Alors il devient un Soog
- Mon Dieu ! En voilà des mots !
- ... Il devient un gouffre, surtout quand le vent souffle vers l'intérieur des terres. Le vent fait affluer la mer vers le lit de la rivière, mais de telle manière qu'il n'est pas possible de le voir. Tout ceci se passe sous terre, c'est précisément cela qui est mauvais ; tout le sable de la plage est alors profondément imprégné d'eau. Et quand on veut passer par un endroit de ce genre, on s'enfonce comme dans un marécage

Ma question est donc simple : apparemment, il s'agit d'une formation hydrique assez typique des bords de mer sableux, et peut-être même uniquement de Poméranie. Comprenez-vous de quoi il s'agit ?

J'ai beau relire, j'ai du mal à bien me représenter la chose. J'ai l'impression que c'est une sorte de communication d'eau entre un lac et la mer via le sable, mais qui ne prend pas la forme d'un lit, et par conséquent forme ou peut former une sorte de sabl mouvant...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
ju
Invité



MessageSujet: Re: Le Schloon et le Soog   Lun 9 Avr à 20:10

c'est peut être simplement une forme lagunaire en colmatage qui s'assèche de manière saisonnière. Le texte dit qu'il se remplit l'hiver, quand le front polaire et plus bas et que le vent souffle de la mer. Principe du grau?
Revenir en haut Aller en bas
 
Le Schloon et le Soog
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
La face de la terre :: Géographies :: Reliefs, climats, milieux-
Sauter vers: