La face de la terre

Forum consacré à la géographie
 
AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  MembresMembres  GroupesGroupes  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Les diagrammes ombro-thermiques : un 1T = 2P, pourquoi ?

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Sisyphe
Co-modérateur


Nombre de messages : 1281
Localisation : Morteau la prémontagnarde, Lyon la très urbaine, Montbéliard l'industrielle, et la Grèce lointaine
Date d'inscription : 31/05/2005

MessageSujet: Les diagrammes ombro-thermiques : un 1T = 2P, pourquoi ?   Mar 19 Juil à 19:57

En classe de cinquième, j'ai appris à faire des diagrammes ombro-thermiques.

J'ai notamment appris que "1T = 2P", autrement dit, que l'échelle des précipitation était toujours le double de l'échelle des températures.

J'ai également appris que lorsque la courbe des température dépassait les barrres de précipitation, il y a avait "officiellement" sécheresse.

Ma question est toute bête : pourquoi ?

En quoi se fait-il que mécaniquement, cette correspondance mathématique ( x -> 2z en sommes) rende compte de la situation de sécheresse ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Helena



Nombre de messages : 11
Localisation : Agen
Date d'inscription : 19/07/2005

MessageSujet: Re: Les diagrammes ombro-thermiques : un 1T = 2P, pourquoi ?   Mer 20 Juil à 15:34

Tu es sûr que c'est 1T=2P?... je dirais plutôt 2T = 1P et même parfois, mais plus rarement, 4T=P

J'avoue ne pas savoir pourquoi cette norme a été adoptée, il fallait peut-être juste une convention pour que tout le monde soit d'accord sur les définitions.
Une période sèche est déterminée non seulement par son cumul de précipitation mais aussi par les températures car celles-ci vont jouer sur l'évaporation de l'eau déjà au sol. Par convention un mois sec est un mois où le cumul des précipitations exprimé en millimètres est égal ou inférieur au double de la température.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.passion-meteo.com
Miguel
Rang: Administrateur


Nombre de messages : 829
Age : 37
Localisation : Paris - Estarreja (Portugal)
Date d'inscription : 15/02/2005

MessageSujet: Re: Les diagrammes ombro-thermiques : un 1T = 2P, pourquoi ?   Mer 20 Juil à 17:07

C'est en effet P = 2T et non l'inverse.

A propos de ce diagramme, Joël Charre a écrit un article intéressant, paru dans la revue Mappemonde, n°2, 1997. J'en résume à peu près la teneur.

Le diagramme a été proposé par Gaussen : il constitue une combinaison de deux indicateurs qui "résument" le climat et permettent de nombreuses comparaisons. A ce titre, il rassemble les deux éléments considérés comme essentiels dans les caractéristiques d'un climat : la température et les précipitations. Ce diagramme permet d'obtenir un indice qui est la hauteur d'eau par degré de température. Si l'indice est inférieur à 2, il y a "manque d'eau"

L'une des caractéristiques de ce diagramme est qu'il prend en compte une moyenne et non une fréquence : ainsi, une période considérée comme sèche dans le diagramme de Gaussen peut être, sur le terrain, une alternance de périodes réellement sèches et de périodes humides, de durée et d'intensité diverses. La variabilité interannuelle n'est pas prise en compte, et cela se justifie par le fait que Gaussen est botaniste, et c'est en tant que botaniste qu'il l'a conçue. Or, la végétation a des capacités d'adaptation qui font qu'elle est peu sensible à la variabilité interannuelle des conditions climatiques.

Le diagramme ombrothermique est donc une description naturaliste du climat.

Mais pourquoi a-t-on conservé P = 2T ? Des tentatives ont existé pour utiliser P = 4T (Pierre Birot), P = 3T, ou pour concevoir un rapport non linéaire entre P et T (Péguy rappelle fort justement que la différence entre 30 et 31°C n'est pas la même qu'entre 5 et 6°C, par exemple pour les besoins en eau).

La conservation de ce P = 2T est expliquée, selon Joël Charre, par le fait qu'elle s'applique relativement bien à aux latitudes moyennes de l'hémisphère Nord. Gaussen étudiait la végétation méditerranéenne ; la limite Nord de l'olivier est à peu près placée là où le nombre de mois secs passe de 1 à 0.

Joël Charre s'interroge enfin sur la persistance de ce résumé de climat. Il avance deux éléments d'explication :

- c'est encore le moyen le plus didactique, puisque personne n'a encore trouvé une manière simple de décrire la variabilité interannuelle ;
- les problématiques ont évolué, l'évapotranspiration, le bilan de l'eau, sont des éléments plus importants aujourd'hui, mais ne bénéficient pas de présentations simples.

Pour finir, un exemple de diagramme de Gaussen :

Tiré de : http://inforets.free.fr/Actualit%E9/art.choiessence.htm

A noter que les conventions visuelles ne sont pas respectées ci-dessus, les bâtonnets devraient figurer en bleu.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://geographie.forumactif.com
Sisyphe
Co-modérateur


Nombre de messages : 1281
Localisation : Morteau la prémontagnarde, Lyon la très urbaine, Montbéliard l'industrielle, et la Grèce lointaine
Date d'inscription : 31/05/2005

MessageSujet: Re: Les diagrammes ombro-thermiques : un 1T = 2P, pourquoi ?   Mer 20 Juil à 17:42

Very Happy Merci pour tous ces renseignements que je ne soupçonnais même pas.

Helena a écrit:
C'est en effet P = 2T et non l'inverse.

Embarassed Ce qui prouve que ma cinquième est loin...

Miguel a écrit:
Joël Charre s'interroge enfin sur la persistance de ce résumé de climat. Il avance deux éléments d'explication :

- c'est encore le moyen le plus didactique, puisque personne n'a encore trouvé une manière simple de décrire la variabilité interannuelle ;
- les problématiques ont évolué, l'évapotranspiration, le bilan de l'eau, sont des éléments plus importants aujourd'hui, mais ne bénéficient pas de présentations simples.

Surprised Effectivement, la question de la valeur didactique du diagramme ombro-thermique se pose. En cherchant sur internet (mais sans trouver la réponse), j'étais tombé sur une page du site du rectorat de Nancy:

http://www.ac-nancy-metz.fr/enseign/maths/m2002/actimath/classe/Activites_et_outils/college/PNF/bourgeois/ombrothermique/ombrther.htm

Qui reproduit le même DOT (encore une image voyageuse du net) de Rostov, et cite un rapport de l'inspection académique de Toulouse :

Citation :
Ce raisonnement [sc. sur l'esprit et la lettre des programmes] vaut à fortiori pour le diagramme ombrothermique, sur lequel on a fait peiner des générations d'élèves, sans qu'aucun texte officiel ne le demande, mais parce que les manuels proposaient des exercices.
Un rappel sur l'origine de ce diagramme n'est sans doute pas inutile. Il fut conçu par un botaniste (Henri Gaussen) dans le but de distinguer les périodes de l'année en fonction de l'évapotranspiration : c'est la seule raison qui légitime la superposition de deux courbes des températures et des précipitations. La connaissance de ces périodes est d'un faible intérêt pour la Géographie enseignée en sixième.
Quant à son utilisation à d'autres niveaux, elle exige des précautions de lecture, en particulier à propos des échelles employées sur les axes.
Ce diagramme a par ailleurs le grave inconvénient d'éliminer les aléas climatiques (sécheresse, vague de froid). Le seul avantage de cette méthode empirique, non transposable avec d'autres unités de mesure (par exemple Fahrenheit), est de faciliter la mémorisation des types de climats, ce qui n'est pas nécessaire en Sixième. Certes, un professeur reste libre de sa pédagogie, mais continuer à consacrer du temps au diagramme ombrothermique exige des arguments capables de contredire les précédents :on les attend toujours.

Vous les avez donnés : c'est tout simplement un diagramme facile à lire, facile à mémoriser, et donnant des informations certes insuffisantes, mais en les présentant d'une manière assez claire, même pour un élève de sixième (je suis sûr que je saurais encore reconnaître au premier coup d'oeil un DOT de climat continental, océanique ou méditerranéen). Bref, de très bonne pédagogie. Le souci scientifique de l'IA me semble ici exagéré.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Miguel
Rang: Administrateur


Nombre de messages : 829
Age : 37
Localisation : Paris - Estarreja (Portugal)
Date d'inscription : 15/02/2005

MessageSujet: Re: Les diagrammes ombro-thermiques : un 1T = 2P, pourquoi ?   Dim 31 Juil à 15:13

Je suis d'accord, pour des élèves de sixième, il me semblerait difficile d'aller plus loin. Mais peut-être faudrait-il les sensibiliser (eux ou leurs aînés) aux inconvénients de ce diagramme. Je ne suis pas versé en matière de pédagogie, donc je me limite fortement à ce sujet.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://geographie.forumactif.com
beatriz



Nombre de messages : 54
Age : 32
Localisation : Clermont-Ferrand (63)
Date d'inscription : 17/03/2006

MessageSujet: Re: Les diagrammes ombro-thermiques : un 1T = 2P, pourquoi ?   Sam 18 Mar à 16:00

En ce qui concerne les mesures de l'aridité, il y a plusieurs possibilités :

Tout d'abord, l'indice de De Martonne (géographe français). Il dit que I=P/T+10 (+10 étant une constante qui ne bouge pas, allez savoir pourquoi 10, j'en sais rien, mais je rechercherais).
Donc, I=indice ; P=Précipitation ; T=température
Donc, selon lui, quand I<5, c'est hyperaride ; 5<I<10, c'est le désert et quand 10<i<20, c'est un milieu semi-aride.

Ensuite, nous avons l'indice de Gaussen. D'après lui, il faut tenir compte des jours secs et d'un coefficient qui tient compte de l'humidité.
Il dit que I=f/F (f=masse de vapeur d'eau contenue dans une unité de volume d'air ; F=masse de vapeur d'eau maximale que peut contenir une unité de volume d'air).

Ensuite, l'indice de Thornthwaite (1948). Il prend en compte l'évapotranspiration (ETP) et il suppose que les plantes ont une quantité d'eau illimitée.
(évapotranspiration : processus cumulé d'évaporation et de transfert d'eau vers l'atmosphère par la transpiration des plantes)
P=ruisselement+évaporation+ETP+réserve
Si P>ETP, c'est la réserve
Si P<ETP, la plante puise dans la réserve
Si ETP>réserve, il n'y a plus de plantes.

Le dernier est un indice d'aridité bioclimatique
I=P/ETP
I<0.03, c'est hyperaride
0.03<I<0.2, c'est aride
0.2<I<0.5, c'est semi-aride
0.5<I<0.75, c'est sub-humide.

Je n'ai rien pour les milieux non arides, mais c'est parce que j'ai fait un cours sur les milieux arides et semi-arides au 1er semestre, et ce sont un petit résumé de mes cours en ce qui concerne les indices.

Et maintenant, voici quelques diagrammes ombrothermiques que j'ai du faire pour un devoir.

Climat méditerranéen


Climat saharien


Climat méditerranéen


Climat sahélien


Sur certaines photos, vous avez même le droit aux annotations de ma prof Mr.Red
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Miguel
Rang: Administrateur


Nombre de messages : 829
Age : 37
Localisation : Paris - Estarreja (Portugal)
Date d'inscription : 15/02/2005

MessageSujet: Re: Les diagrammes ombro-thermiques : un 1T = 2P, pourquoi ?   Dim 19 Mar à 14:01

Eh bien, Beatriz, belle contribution Very Happy
Jolie écriture, du reste. Mr. Green
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://geographie.forumactif.com
beatriz



Nombre de messages : 54
Age : 32
Localisation : Clermont-Ferrand (63)
Date d'inscription : 17/03/2006

MessageSujet: Re: Les diagrammes ombro-thermiques : un 1T = 2P, pourquoi ?   Dim 19 Mar à 21:21

Merci, mais tu sais, les cours ça aide ! Wink
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
KADIRI
Invité



MessageSujet: courbe ombrothermique   Lun 11 Aoû à 13:19

Bonjour sunny
je suis ingénieur agronome et spécialisé en hydraulique agricole de l'INA d'Alger ,je trouve votre discussion forte intéressante puisque ça parle de la relation entre la sécheresse et les deux paramètres (température et pluie).
on peut dire que la sécheresse s'installe des quand la balance Pluie-ETP est au profit du dernier , l'ETP étant la demande climatique qui est dépendante de plusieurs paramètres et non seulement de la température.
-la courbe Ombrothermique de Gaussen P=2T est valable dans les zones ou la valeur de l'ETP tourne autour de 2T , ce qui veut dire qu'on peut avoir des courbes ombrothermiques de la forme P=3T ou P=4T tant que xT=ETP.
J’espère que j’étais assai claire, et à la prochaine




.
Revenir en haut Aller en bas
Sisyphe
Co-modérateur


Nombre de messages : 1281
Localisation : Morteau la prémontagnarde, Lyon la très urbaine, Montbéliard l'industrielle, et la Grèce lointaine
Date d'inscription : 31/05/2005

MessageSujet: Re: Les diagrammes ombro-thermiques : un 1T = 2P, pourquoi ?   Lun 25 Aoû à 10:57

Merci pour vous intervention, n'hésitez pas à revenir...

Tiens, maintenant que j'enseigne, 'faudrait que je demande aux collègues d'HG ce qu'ils en pensent.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Les diagrammes ombro-thermiques : un 1T = 2P, pourquoi ?   Aujourd'hui à 0:13

Revenir en haut Aller en bas
 
Les diagrammes ombro-thermiques : un 1T = 2P, pourquoi ?
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Les isolations de notre époque et les pertes thermiques ??
» Contraintes Thermiques
» Pourquoi si peu de films et de photos d'ovnis (évolution des moyens techniques)?
» pourquoi verrouillez le sujet Garabandal???
» Pourquoi les juifs n'ont pas cru en Jésus ?

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
La face de la terre :: Géographies :: Reliefs, climats, milieux-
Sauter vers: