La face de la terre

Forum consacré à la géographie
 
AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  MembresMembres  GroupesGroupes  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Constitution européenne : analyse géog. des différents votes

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Sisyphe
Co-modérateur


Nombre de messages : 1281
Localisation : Morteau la prémontagnarde, Lyon la très urbaine, Montbéliard l'industrielle, et la Grèce lointaine
Date d'inscription : 31/05/2005

MessageSujet: Constitution européenne : analyse géog. des différents votes   Mar 19 Juil à 18:53

Une partie des Etats de l'Union Européenne ont choisi de soumettre la ratification du traité établissant une constitution pour l'Europe (c'est son nom officiel) à référendum.

Comme vous le savez, la France puis les Pays-Bas ont créé la surprise en votant assez majoritairement "non".

L'Espagne et le Luxembourg, en revanche, ont voté assez majoritairement "oui", mais pas dans les mêmes proportions.

Bien évidemment, dans la presse nationale française (la seule que je connaisse) et sur le net, des tentatives d'explication, ou du moins de réflexion géographique ont été tentées :

Dans Libération (gauche, son directeur était "ouiste", mais le journal n'a pas fait de campagne affichée)

http://www.liberation.fr/page.php?Article=302006
http://www.liberation.fr/page.php?Article=300738

[malheureusement, ces archives sont devenues payantes. J'essaierai de vous faire un résumé dès que j'aurai retrouvé ce numéro]

[Si vous vous souvenez d'autres analyses dans d'autres journaux, signalez-le moi, j'éditerai ce message]

Ce site engagé (donc non indépendant) : http://campagneoui.canalblog.com/ donne un assez bon résumé de la situation française. Je cite :

Citation :
Analyse géographique : Paris est à 66% pour le OUI. Ont voté OUI : Lyon, Strasbourg, Rennes, Bordeaux, Nantes, Caen, Dijon, Nancy, Metz. Le clivage urbain/rural est très fort. Il était déjà là pour Maastricht. Pour trouver du NON urbain, il faut aller à Nice, Marseille, Perpignan, Nimes, Roubaix, Le Havre : des villes de fort chomage. L'évenement principal est que l'on retrouve presque partout une différence toujours plus forte entre les principales villes et leur "hinterland". Leurs banlieues, leurs campagnes, mais surtout leurs villes moyennes. Ici, le "non" progresse le plus fortement...

Autre bon résumé sur ce cite : http://publiusleuropeen.typepad.com/publius/2005/05/rpartition_gogr.html , également "européaniste" (les réactions qui y sont publiées n'engage que ce site) ; je cite :

Citation :
Répartition géographique du vote
Manifestement, la pluspart des régions ont voté pour le non. Seules exceptions : la région parisienne (54% pour le oui), la Bretagne (51%), les Pays de Loire (50 % et des poussières) et l'Alsace (53, 5 %).

Du côté du non, on relève :

dans le nord-pas de calais : 65 % des voix ;
en Picardie : 65% également ;
Languedoc Roussillon : 62%
Limousin, PACA : 59%
Bourgogne : 58%
Champagne Ardenne, Franche Comté, Centre, Auvergne, Aquitaine, Midi Pyrénées : 57 % ;
Lorraine : 56%
Poitou Charentes : 55%,
Rhones Alpes : 51,5 %
C'est difficile d'en tirer des conclusions. Paris, l'Alsace et la Bretagne ont toujours été des régions plutôt pro-européennes. Le Nord et la Lorraine souffrent évidemment de la désindutrialisation.

Dans le nord de la France, où je vis, le non l'a très très largement emporté. Le Pas de Calais a voté à 69, 5 % en faveur du non, le Nord à 62 %. Même à Lille, le non l'a emporté, de justesse. Des villes importantes comme Roubaix (60%), Tourcoing (61%), Dunkerque (59 %) sont également largement pour le non. Maubeuge, mais ce n'est pas une surprise, est à 67% pour le non. Dans le 62, Arras (58%), Béthune (63%), Boulogne (66%), Lens (70%) sont nettement distanciés par Calais (74%) et Liévin (78%).

En région parisienne, les Yvelines ont très largement voté oui (59%), de même que les Hauts de Seine (61%). L'Essonne est pour un court non (50, 75%), la Seine et Marne vote comme les Français (55%). Le Val d'Oise, la Seine Saint Denis, sont pour le non. Le Val de Marne est très partagé (50% contre 49,99 %). Enfin, Paris a massivement voté pour le oui, à plus de 66% (80% dans le XVIème arrondissement, 52% dans le XXème).

Comme on le voit, chaque ville a des très très différents, ce qui dénote à l'évidence non seulement une implantation locale particulière des partis politiques, mais aussi une sociologie du "oui" et du "non" qui sont différentes et qu'il faudra analyser pour tirer réellement les conclusions du scrutin. Il est clair cependant que le "non" est d'autant plus fort que les régions sont défavorisées. On peut très probablement corréler le non avec le taux de chômage, sans pouvoir d'ailleurs en tirer beaucoup de conséquences concrètes...


Voyez également le "billet d'humeur" sur l'usage de la cartographie par les médias lors du référendum sur le site de SIG - la Lettre [/size] ; et différentes réflexions (mais peu de véritablement cartographiques) sur le [url=http://www.cafe-geo.net/cafe2/article.php3?id_article=653]Café-géo.

Si vous avez des cartes à insérez, signalez-moi, ce serait plus pratique.

*

Je nous propose donc de réfléchir un peu sur les répartitions géographiques des différents référendums, actuels et à venir. Non pas seulement en France, mais aussi à l'étranger. Non pas seulement à l'échelle des Etats (2 oui / 2 non) mais en étudiants différentes échelles.

J'insiste sur le fait qu'il ne s'agit pas ici de discuter de la constitution européenne en elle-même. Nous l'avons tous déjà fait (en particulier sur freelang) et le vote est passé ; c'est parce que les passions sont un peu retombées que cette discussion est intéressante. Bien évidemment, il est rarement possible de faire abstraction de ses propres opinions dans l'analyse d'un fait. Autant le dire clairement quand c'est le cas.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Miguel
Rang: Administrateur


Nombre de messages : 829
Age : 37
Localisation : Paris - Estarreja (Portugal)
Date d'inscription : 15/02/2005

MessageSujet: Re: Constitution européenne : analyse géog. des différents votes   Mer 20 Juil à 23:21

J'étais justement en train de me faire la réflexion : "ils donnent beaucoup de chiffres, ces sites. mais une carte serait tellement plus simple, et l'information plus complète ..."

Et tu as, juste après, parlé du billet d'humeur sur la cartographie.

Je laisse de côté le débat sur la constitution en elle-même. Ce qui importe ici, c'est la réflexion géographique qu'elle peut entraîner. En l'occurrence, l'analyse géographique m'a semblé bien pauvre dans les exemples donnés.

Je mets donc ici le lien direct vers une bonne carte :

http://www.articque.com/FR04/EXEM/exemplesImages/referendum_OUI_NON_circ.gif

Où l'on voit, pardonnez-moi, une France urbaine qui vote oui :
le Nord du Finistère est profondément urbain ; le Sud du Morbihan aussi ; le Cantal est probablement le coin le plus urbanisé de France ; que dire du Pays Basque, du Doubs et des Alpes ? Extraordinaire comme les banlieues votent non : les Yvelines votent non ; à Nanterre on vote non ; à Clichy, on vote non ; à Clamart on vote non. Et puis à Montfermeil, on vote oui, à Saint-Denis on vote oui, à Mantes on vote oui.

Oui, j'ai tout dit à l'envers. Ce n'est pas de la géographie que "analystes" ont fait ; c'est une approximation vaguement sociologique, vaguement géographique. Urbain vs rural : les choses ne sont pas si simples. Et pour en avoir le coeur net, la simple observation ne suffit pas. Une bonne analyse en composantes factorielles, voilà ce qu'il nous faudrait, en plus d'autres cartes.

Je vais m'arrêter là, juste pour l'instant. Mais il y a bien d'autres choses à dire. Je ne manquerai pas de revenir sur ce fil.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://geographie.forumactif.com
Maïwenn



Nombre de messages : 178
Localisation : Thaïlande
Date d'inscription : 12/07/2005

MessageSujet: Re: Constitution européenne : analyse géog. des différents votes   Jeu 21 Juil à 11:46

Citation :
le Nord du Finistère est profondément urbain

Non, pas vraiment... Effectivement il y a Brest, qui est profondément urbaine. Mais le reste du nord Finistère c'est la campagne, des champs de choux fleurs et d'artichauts. Je ne connais pas la densité, mais sociologiquement en tout cas c'est rural. Même quelqu'un qui habite Lesneven ou Landivisiau, les plus grandes villes de la région (je crois - Lesneven compte environ 6000 habitants), ne dira jamais qu'il est en zone urbaine.

Par contre le nord Finistère (hors-Brest) est franchement à droite, et je crois que pour ce vote ils ont suivi les consignes données par l'UMP.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Sonka



Nombre de messages : 162
Localisation : Lyon
Date d'inscription : 18/07/2005

MessageSujet: Re: Constitution européenne : analyse géog. des différents votes   Jeu 21 Juil à 11:49

Les remarques de Miguel étaient ironiques, Maï... Justement pour montrer que les analystes qui disent "les villes ont voté oui, les campagnes non" sont très approxiamtif puisqu'il y a plein de campagnes qui ont voté oui et plein de villes qui ont voté non.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.almaztrad.com/
Maïwenn



Nombre de messages : 178
Localisation : Thaïlande
Date d'inscription : 12/07/2005

MessageSujet: Re: Constitution européenne : analyse géog. des différents votes   Jeu 21 Juil à 11:51

Sonka a écrit:
Les remarques de Miguel étaient ironiques, Maï... Justement pour montrer que les analystes qui disent "les villes ont voté oui, les campagnes non" sont très approxiamtif puisqu'il y a plein de campagnes qui ont voté oui et plein de villes qui ont voté non.

Ouh la la, il est temps que je me réveille moi ! Ca me réussit pas la fête en milieu de semaine ! :shaking2: <- l'état de mon cerveau
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Constitution européenne : analyse géog. des différents votes   Aujourd'hui à 17:30

Revenir en haut Aller en bas
 
Constitution européenne : analyse géog. des différents votes
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» La "Constitution européenne"
» Classe européenne ? Carte scolaire ? Est-ce difficile ?
» Comment faire face à différents types de personnalité
» Crise Européenne et crise Grecque : la véritable situation
» Les différents types d'ondes nocives

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
La face de la terre :: Outils, ressources, réflexion :: Actualité et géographie-
Sauter vers: