La face de la terre

Forum consacré à la géographie
 
AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  MembresMembres  GroupesGroupes  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 "déplétion" ?

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Sisyphe
Co-modérateur


Nombre de messages : 1281
Localisation : Morteau la prémontagnarde, Lyon la très urbaine, Montbéliard l'industrielle, et la Grèce lointaine
Date d'inscription : 31/05/2005

MessageSujet: "déplétion" ?   Ven 13 Jan à 22:46

En feuilletant un ouvrage dont je vous parlerai peut-être un de ces jours, je tombe sur le terme "déplétion", en parlant de gisements miniers. Le mot m'était inconnu.

Vu le contexte et surtout le latin (depleo : être vide/vider), je devine que ça signifie, d'une manière ou d'une autre, l'épuisement d'une mine.

Mais y-a-t-il une différence ou une spécificité par rapport au terme "épuisement" ? Dans quel contexte l'emploie-t-on ? Etc.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité



MessageSujet: Re: "déplétion" ?   Ven 13 Jan à 22:55

Je ne peux pas répondre à ta question. Tout ce que je peux dire, c'est que le mot depletion est très utilisé en anglais, qu'on parle de ressources naturelles (eg. ozone depletion, depleted stocks of deep-sea fish) ou du corps humain (eg. blood depletion).
Revenir en haut Aller en bas
didine

avatar

Nombre de messages : 343
Age : 36
Date d'inscription : 13/07/2005

MessageSujet: Re: "déplétion" ?   Ven 13 Jan à 22:56

Aye am ze guest, j'avais oublié de me connecter. Wink
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Sisyphe
Co-modérateur


Nombre de messages : 1281
Localisation : Morteau la prémontagnarde, Lyon la très urbaine, Montbéliard l'industrielle, et la Grèce lointaine
Date d'inscription : 31/05/2005

MessageSujet: Re: "déplétion" ?   Sam 14 Jan à 0:44

Anonymous a écrit:
Je ne peux pas répondre à ta question. Tout ce que je peux dire, c'est que le mot depletion est très utilisé en anglais, qu'on parle de ressources naturelles (eg. ozone depletion, depleted stocks of deep-sea fish) ou du corps humain (eg. blood depletion).

Surprised Je dois préciser que l'auteur est un journaliste de nationalité anglaise mais qui écrit en français dans des journaux français (Le Monde et Libé), Cool ce qui provoque d'ailleurs mon admiration et mon respect.

Un "anglicisme léger" peut-être ? (ce que j'appelerais un "xénisme de fréquence", à moins que les "traductos" de ce forum ait un autre nom : le mot existe dans les deux langues avec le même sens, mais il n'est pas aussi fréquent dans l'une et dans l'autre).
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
dada

avatar

Nombre de messages : 521
Localisation : la Terre
Date d'inscription : 11/10/2005

MessageSujet: Re: "déplétion" ?   Sam 14 Jan à 1:23

Oui je pense que c'est un anglicisme.
Je connaissais ce mot pour les magmas ou le manteau terrestre par exemple: depleted mantle, ce qui se traduit en francais par manteau appauvri.
Dans le cas d'une mine je pense que epuisement est une bonne traduction.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Sisyphe
Co-modérateur


Nombre de messages : 1281
Localisation : Morteau la prémontagnarde, Lyon la très urbaine, Montbéliard l'industrielle, et la Grèce lointaine
Date d'inscription : 31/05/2005

MessageSujet: Re: "déplétion" ?   Sam 14 Jan à 1:52

Vérification faite, Littré ne le connaît que dans un sens médical.

Lexis est plus intéressant, il donne : dépréciation de la valeur d'un gisement de pétrole.

Ce qui serait un peu différent.

Voici le texte :

Citation :
En 1922, une grève insurectionnelle dans les mines [d'Afrique du Sud] oppose 22.000 ouvriers blancs au gouvernement et aux magnats locaux (...) pour avoir embauché des noirs qui, à travail égal, trouchent des salaires quatre fois moins élevés. [peu après la répression de cette grève] se met en place le modèle d'une économie extractive profitant d'une main-d'oeuvre abondante et bon marché. Cepdnant, dans les années 1980, ce modèle épuise ses ressources, à la fois minières et humaines. En raison de la déplétion des gisements, l'importances des produits primaires extraits du sous-sol tend à diminuer et l'industrie manufacturière nécessite une main-d'oeuvre plus qualifiée (...).

J'ai bien l'impression qu'il s'agit clairement du sens de "épuisement technique" de la mine, et pas de "dépréciation de la valeur".
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: "déplétion" ?   

Revenir en haut Aller en bas
 
"déplétion" ?
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Mise en place des ESPE : Le rapport "Évolu­tion et état des lieux des moyens mis en œuvre pour la for­ma­tion des ensei­gnants" n'est toujours pas mis en ligne.
» Pêcheurs de l'extrême du bar "Le poisson-roi".
» Une soirée "soin de soi".
» HELP! "nos fétiches" (nègre de Surinam)
» Notre-Dame du Mont-Carmel et le Saint Scapulaire et le commentaire du jour "Venez à moi"

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
La face de la terre :: Géographies :: Reliefs, climats, milieux-
Sauter vers: