La face de la terre

Forum consacré à la géographie
 
AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  MembresMembres  GroupesGroupes  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Failles et plissements

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : 1, 2  Suivant
AuteurMessage
Miguel
Rang: Administrateur


Nombre de messages : 829
Age : 37
Localisation : Paris - Estarreja (Portugal)
Date d'inscription : 15/02/2005

MessageSujet: Failles et plissements   Sam 24 Déc à 0:27

Un des grands thèmes de la géographie physique : celui des failles et des plissements. La Terre est une patatoïde, comme chacun sait, bosselée, comme chacun sait, et couverte de cicatrices, si je puis dire.

Bref, ce fil est originaire d'un autre, que l'on trouvera ici : http://geographie.forumactif.com/viewtopic.forum?t=109

Dada nous a gratifié d'un très joli document :


Comme il nous l'a précisé, on peut y voir (dans le bas de l'image) des failles correspondant à une structure extensive (exemple : deux continents qui se séparent : extension => structure extensive) et en haut, plus proche de la surface, des failles en structure compressive (rapprochement de blocs ou de continents ...).

Il est même allé plus loin que mes pauvres explications, et il se fera un plaisir de poursuivre son cours sur les failles et les plissements. Mr. Green
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://geographie.forumactif.com
homogeographicus



Nombre de messages : 166
Localisation : qq part en France
Date d'inscription : 09/09/2005

MessageSujet: Re: Failles et plissements   Mer 28 Déc à 14:23

Excellent cette remontée du socle menant donc le trias vers le sommet et poussant les couches superficielles à la versticale. la question que je me pose en voyant cette évolution géologique (en profondeur) est donc quel type de couche ou plutôt quelles roches pour le jurassique ou le crétacé (plus récent).
Je dirais à la lecture des roches rigides voire très rigides compte tenu des cassures diverses et variées au lieu de la montée du socle donc de la séparation des deux plaques.
Je postule à du calcaires mais je peux me tromper ou du grès très compact (moins probable) ou peut être autre chose...va savoir....
En tous les cas le schéma suppose des couches rigides compte tenu des failles donc des roches dures (calcaire, marbre...). Car toute faille suppose soit un étalement soit une montée (la descente n'étant a priori pas possible encore que...a vérifié car lié à la densité de matière dans le manteau donc une densité plus faible pourrait a priori entrainer des zones de "faiblesses") donc des mouvements techtoniques latéraux ou horizontaux donc à terme des failles conformes ou inverses
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
dada



Nombre de messages : 521
Localisation : la Terre
Date d'inscription : 11/10/2005

MessageSujet: Re: Failles et plissements   Mer 11 Jan à 3:53

homogeographicus a écrit:
la question que je me pose en voyant cette évolution géologique (en profondeur) est donc quel type de couche ou plutôt quelles roches pour le jurassique ou le crétacé (plus récent).

Jurassique et Cretace sont ici des alternances de calcaires et de marnes, d'apres les figurés.
Rappelons les conventions pour lesdits figurés:
- petits chapeaux (ou V inversés) = évaporites = sels (halite, sylvite, gypse,...)
- briques = calcaire
- briques avec chapeaux a l'interieur = dolomies
- traits, tirés = marnes ou argiles
- points = sables et grès
- croix = roches magmatiques (granit) et métamorphiques (gneiss) = socle le plus souvent

Si quelqu'un veut plus de détails sur la nature exacte des roches du creatce et jurassique, je peux verifier dans mon livre, mais la j'ai la flemme...
En tout cas le calcaire est une roche dure c'est exact, et les marnes peuvent l'etre (ca depend du degre de consolidation).
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
dada



Nombre de messages : 521
Localisation : la Terre
Date d'inscription : 11/10/2005

MessageSujet: Re: Failles et plissements   Mer 11 Jan à 4:17

Tout d'abord quelques bases et définitions sur les failles Mr.Red

Note : J’ai mis en italique les termes faisant partie du jargon géologique.

Faille n. f. [de l’ancien français faillir, manquer, parce que, après une faille, le mineur ne retrouve plus le filon ou la couche qu’il exploitait] (source : Dictionnaire de géologie, Foucault et Raoult, Masson).
Une faille est une cassure dans un terrain avec déplacement relatif des deux compartiments engendrés. (S’il n’y a pas de déplacement on parle de diaclase, et non de faille). La longueur d’une faille peut aller de quelques mètres à plusieurs centaines de kilomètres. Le déplacement relatif des deux blocs est appelé rejet. On différencie deux composantes : rejet vertical et rejet horizontal (voir Figure 1)
Il y a trois grand types de failles, résumés sur la figure 2 (J’ai indiqué en bleu les mouvements relatifs des compartiments, en rouge les contraintes tectoniques).
Note : on appelle contraintes les forces agissant sur les roches.
Quand il y a un rejet vertical: si le rejet horizontal correspond à une extension on a alors une faille normale ; si le rejet horizontal correspond à un raccourcissement on a une faille inverse. Une faille normale se trouve dans un contexte de tectonique extensive (les contraintes « tirent » en sens opposés). Une faille inverse se trouve dans un contexte de tectonique compressive (les contraintes « poussent » les compartiments l’un vers l’autre).
S’il n‘y a pas de rejet vertical, on a une faille décrochante ou décrochement. Il n’y a donc pas de mouvements verticaux, les deux compartiments coulissent dans le plan horizontal l’un par rapport à l’autre. Pour déterminer si la faille est dextre ou senestre on se positione sur un des compartiments et on regarde vers l’autre compartiment. Si celui-ci part vers la gauche la faille est senestre, s’il part vers la droite la faille est dextre. Ainsi la faille dans la figure 2 ci-dessous est senestre.

Figure 1:


Figure 2:

Image modifiée d’après www.cnrs.fr

Pour voir un schema animé des failles normales/inverses, cette page de l’université de Caen :
http://www.etab.ac-caen.fr/discip/geologie/themes/faille/failles/fail.html


Dernière édition par le Mer 11 Jan à 5:00, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
dada



Nombre de messages : 521
Localisation : la Terre
Date d'inscription : 11/10/2005

MessageSujet: Re: Failles et plissements   Mer 11 Jan à 4:59

Quelques exemples de failles dans la réalité :
(images trouvées sur le web)

Faille normale
A gauche l'image "brute", à droite l'image interpretée par votre serviteur :albino:
En bleu la faille, en rouge le meme niveau, décalé de part et d'autre de la faille.
La route au premier plan donne l'échelle, le rejet vertical est donc de 50cm environ.


Une autre image (tirée de Pomerol et Renard, Eléments de géologie):
Le rejet est de 3m, la longueur totale de la faille est de 5km. Andes péruviennes.



Faille inverse

J’adore la légende : « Faille inverse en face de l'Intermarché à Aubenas ». Donc si vous allez a l'Intermarché d'Aubenas, n'oubliez pas de regarder la faille!!


Une autre image, prise apres un séisme a Taiwan. Il est évident que la piste d'athletisme était parfaitement plate avant le séisme!
On voit bien que tout le compartiment supérieur est remonté d'un seul bloc ((la personne marche sur une surface plane).



Décrochements

J'ai pas surligné les failles. Est ce nécessaire?? Laughing


Et pour finir, une faille célebre, la faille de San Andreas, immense décrochement dextre qui coupe toute la Californie en deux:



voili voilou pour le premier chapitre!
Dites moi ce que vous en pensez...

Je pense faire d’autres messages sur :
- les plissements
- impacts des failles et plissements sur la géomorphologie
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Miguel
Rang: Administrateur


Nombre de messages : 829
Age : 37
Localisation : Paris - Estarreja (Portugal)
Date d'inscription : 15/02/2005

MessageSujet: Re: Failles et plissements   Jeu 12 Jan à 23:44

Très bon pédagogue, je dois dire... J'applaudis particulièrement le fait que tu mettes des photos "de terrain", bien concrètes, ca permet de voir les paysages différemment...

A suivre... Smile
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://geographie.forumactif.com
Sisyphe
Co-modérateur


Nombre de messages : 1281
Localisation : Morteau la prémontagnarde, Lyon la très urbaine, Montbéliard l'industrielle, et la Grèce lointaine
Date d'inscription : 31/05/2005

MessageSujet: Re: Failles et plissements   Ven 13 Jan à 0:13

Shocked Des photos surprenantes en effet !

Citation :
J’adore la légende : « Faille inverse en face de l'Intermarché à Aubenas ». Donc si vous allez a l'Intermarché d'Aubenas, n'oubliez pas de regarder la faille!!

Confused Euh... Moi je trouve pas ça très rassurant en fait ! Parce que si je comprends bien, l'Intermarché est sur la faille.

"nous informons notre aimable clientèle qu'en raison d'activités sismiques éventuelles et d'une faille inverse, la yaourts peuvent soudainement se retrouver deux mètres plus haut en surplomb"


Citation :
Faille n. f. [de l’ancien français faillir, manquer, parce que, après une faille, le mineur ne retrouve plus le filon ou la couche qu’il exploitait] (source : Dictionnaire de géologie, Foucault et Raoult, Masson).

Tiens oui, je ne m'était jamais posé la question. Merci de ce renseignement.

Faillir signifie effectivement bien, avant tout, manquer, faire dé-faut ; faillir et falloir sont un seul et même verbe : quand il me faut une un stylo, c'est que précisément il me manque. Jusqu'au XIXe siècle les deux verbes se conjugue de la même manière, cf. le proverbe "l'abbaye ne faut pas par la faute d'un moine".

A ce propos je vous laisse méditer sur une phrase de Roland Barthes : La culture ni sa destruction ne sont érotiques, c'est la faille de l'un et l'autre qui le devient Ne me demandez pas ce que cela veut dire, mais je trouve ça très beau

*

J'ai une question peut-être bête à propos de la faille de San-Andreas : si c'est une faille décrochante, donc qui bouge sur un plan strictement horizontal, d'où viennent les élévations que l'on voit de chaque côté ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
didine



Nombre de messages : 343
Age : 35
Date d'inscription : 13/07/2005

MessageSujet: Re: Failles et plissements   Ven 13 Jan à 0:20

Dans les plissements, il y a aussi les anticlinaux et synclinaux, non? Ce sont mes seuls souvenirs de mes cours de géologie de 4e. Cool
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Miguel
Rang: Administrateur


Nombre de messages : 829
Age : 37
Localisation : Paris - Estarreja (Portugal)
Date d'inscription : 15/02/2005

MessageSujet: Re: Failles et plissements   Ven 13 Jan à 0:35

Sisyphe a écrit:
Confused Euh... Moi je trouve pas ça très rassurant en fait ! Parce que si je comprends bien, l'Intermarché est sur la faille.
Attention, faille ne veut pas dire faille active. Ne pas être sur une faille qui existe déjà ne veut pas dire qu'il n'y en aura pas un jour ou l'autre Smile

Citation :

"nous informons notre aimable clientèle qu'en raison d'activités sismiques éventuelles et d'une faille inverse, la yaourts peuvent soudainement se retrouver deux mètres plus haut en surplomb"
Mr. Green


Citation :
J'ai une question peut-être bête à propos de la faille de San-Andreas : si c'est une faille décrochante, donc qui bouge sur un plan strictement horizontal, d'où viennent les élévations que l'on voit de chaque côté ?
Dada répondra mieux que moi, mais j'imagine qu'à cette échelle, il s'agit de "troubles du terrain" liés au décrochage, par opposition à l'idée qu'un décrochage se ferait de manière très lisse et très nette.

Par ailleurs, jolie phrase de Roland Barthes...

didine a écrit:
Dans les plissements, il y a aussi les anticlinaux et synclinaux, non? Ce sont mes seuls souvenirs de mes cours de géologie de 4e. Cool
Oui, l'anticlinal c'est ça :


et le synclinal, c'est le contraire.

Le Pr. Dada nous en parlera au prochain chapitre. Mr. Green
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://geographie.forumactif.com
dada



Nombre de messages : 521
Localisation : la Terre
Date d'inscription : 11/10/2005

MessageSujet: Re: Failles et plissements   Ven 13 Jan à 3:22

Sisyphe a écrit:
Citation :
Faille n. f. [de l’ancien français faillir, manquer, parce que, après une faille, le mineur ne retrouve plus le filon ou la couche qu’il exploitait] (source : Dictionnaire de géologie, Foucault et Raoult, Masson).

Tiens oui, je ne m'était jamais posé la question. Merci de ce renseignement.

J'etais sur que cette precision te plairait Laughing

Miguel a écrit:

Sisyphe a écrit:
Euh... Moi je trouve pas ça très rassurant en fait ! Parce que si je comprends bien, l'Intermarché est sur la faille.

Attention, faille ne veut pas dire faille active. Ne pas être sur une faille qui existe déjà ne veut pas dire qu'il n'y en aura pas un jour ou l'autre

effectivement une faille peu etre active ou non, comme un volcan par exemple. Est ce que quelqu'un s'inquiete d'habiter pres du puy de Dome par exemple?
Quand une faille n'est plus active on parle de faille fossile.


Citation :
Citation :
J'ai une question peut-être bête à propos de la faille de San-Andreas : si c'est une faille décrochante, donc qui bouge sur un plan strictement horizontal, d'où viennent les élévations que l'on voit de chaque côté ?

Dada répondra mieux que moi, mais j'imagine qu'à cette échelle, il s'agit de "troubles du terrain" liés au décrochage, par opposition à l'idée qu'un décrochage se ferait de manière très lisse et très nette.
Je suis d'accord avec Miguel!!
Une deuxieme explication serait dans les dimensions de cette faille. Nous avons dit qu' un decrochement, en theorie, est strictement horizontal. Dans la realite ceci n'existe jamais, ou presque. Il y a toujours des petits mouvements verticaux. La faille de San Andreas decale les deux compartiments horizontalement de plusieurs centaines de kilometres. Quelques metres, voir meme 20 ou 40metres de mouvement vertical seraient donc negligeables a l'echelle consideree.


Dernière édition par le Ven 13 Jan à 4:12, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
dada



Nombre de messages : 521
Localisation : la Terre
Date d'inscription : 11/10/2005

MessageSujet: Re: Failles et plissements   Ven 13 Jan à 4:12

Pour completer l'idee de Miguel, selon laquelle les mouvement ne se font pas toujours de maniere nette et lisse de part et d'autre d'une faille, une petite photo qui montre des crochons de faille. Le compartiment de gauche part vers le haut, celui de droite vers le bas. Les crochons (tres visibles sur cette photo) sont les parties recourbees des couches. Ces dernieres sont normalement rectilignes, et se courbent pres de la faille (elles sont donc deformees), a cause du frottement lors du mouvement le long de la faille. Les crochons permettent donc de determiner le sens du mouvment de la faille.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
dada



Nombre de messages : 521
Localisation : la Terre
Date d'inscription : 11/10/2005

MessageSujet: Re: Failles et plissements   Ven 13 Jan à 4:13

Quand c'est qu'on change de page?
Celle-ci commence a etre surchargee j'ai l'impression... (trop de photos)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Miguel
Rang: Administrateur


Nombre de messages : 829
Age : 37
Localisation : Paris - Estarreja (Portugal)
Date d'inscription : 15/02/2005

MessageSujet: Re: Failles et plissements   Ven 13 Jan à 22:27

On changeait de page au bout de 15 messages. J'ai diminué à 12. Smile
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://geographie.forumactif.com
dada



Nombre de messages : 521
Localisation : la Terre
Date d'inscription : 11/10/2005

MessageSujet: Re: Failles et plissements   Sam 4 Mar à 1:24

Et oui tout arrive un jour, même la deuxième partie de notre grande saga "Failles, Plis et autres Joyeusetés Géologiques" !

Après les failles, voici donc les plis :

Note : Se trouvent en italique les termes faisant partie du jargon géologique.

Un pli est une déformation ductile des couches géologiques (alors qu’une faille est une déformation fragile, cassante). La roche est donc déformée sans se casser (comme la pâte à modeler). Les plis se trouvent toujours dans des structures compressives.
Il y a deux types de plis, définis suivant le « sens » du plissement. On parle de synclinal quand les roches les plus récentes sont au centre du pli, et d’anticlinal quand les plus anciennes sont au centre du pli. Mais comment savoir lesquelles sont les plus anciennes ? Une règle de base en géologie est que dans une environement non (ou peu) déformé les couches les plus profondes sont les plus anciennes, ce qui nous sert de référence. Dans la figure ci-dessous les calcaires (briques) sont les roches les plus anciennes, et les argiles (hachures) les plus récentes. On a donc un anticlinal à gauche et un synclinal à droite.


Imaginons maintenant que ma montagne se retrouve sens dessus dessous (et oui ca arrive parfois !), mon synclinal va ressembler à l‘image ci-dessous... c’est à dire à mon anticlinal de la première image, sauf que l’ordre des couches est inversé. Et c’est justement le fait que les couches les plus récentes se trouvent au centre qui me permet de dire que c’est un synclinal.


Si on reprend la figure de Miguel pour l’anticlinal, oui c’est bien un anticlinal... dans 95% des cas, car comme on vient de le voir si la séquences des couches est inversée c’est un synclinal !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
dada



Nombre de messages : 521
Localisation : la Terre
Date d'inscription : 11/10/2005

MessageSujet: Re: Failles et plissements   Sam 4 Mar à 1:34

Bon, je vous épargne la nomenclature des 36000 formes de plis, et juste pour le plaisir je vous donne le pli en « chapeau de gendarme » :


Comparez avec ça:


Notre historien Sisyphe pourra peut etre nous eclairez sur cette caracteristique vestimentaire de la grande armee Laughing

edit: vilain anglicisme corrigé


Dernière édition par le Lun 6 Mar à 2:02, édité 3 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
dada



Nombre de messages : 521
Localisation : la Terre
Date d'inscription : 11/10/2005

MessageSujet: Re: Failles et plissements   Sam 4 Mar à 1:47

Quelques exemples de plis....

Anticlinal

Toute la crete est formee par la meme couche geologique, qui est donc deformee en anticlinal. (où l'on commence a voir l'impact de la geologie sur la topographie).


Un pli anguleux. Comparez avec le pli arrondi de l'image precedente.



Synclinal

Un gars en extase devant un beau synclinal:


Un gars en photo devant un autre synclinal:
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Sisyphe
Co-modérateur


Nombre de messages : 1281
Localisation : Morteau la prémontagnarde, Lyon la très urbaine, Montbéliard l'industrielle, et la Grèce lointaine
Date d'inscription : 31/05/2005

MessageSujet: Re: Failles et plissements   Sam 4 Mar à 2:18

Very Happy Alors, pour retenir le synclinal et l'anticlinal (enfin "dans 90 % des cas", viens-je d'apprendre Shocked ; je croyais que c'était tout le temps), c'est simple : il suffit de faire du grec ancien.

klinê, c'est le lit. Si vous avez voulu faire le mariole depuis le haut du "chapeau de gendarme" et que vous avez chuté, vous risque de vous retrouver dans une clinique, où il y a des lits et de charmantes infirmières autours.

Or un lit, c'est creux. En tout cas celui d'une rivière, et à moins que vous ne pratiquiez le sommeil à la japonaise, votre doux matelas consacré à votre dodo (enfin, entre autres utilisations) doit l'être légèrement aussi. Donc, ce qui est syn-clinal, avec un lit donc, est creux.

L'anti-clinal c'est le contraire d'un lit.

**

Dada a écrit:
Notre historien Sisyphe pourra peut etre nous eclairez sur cette characteristique vestimentaire de la grande armee

affraid Ah ! Retire-moi vite cet horrible anglicisme de me vue !

Bon, je ne suis pas historien, je suis latiniste, nuance. Eh pis d'abord, est-ce que j'ai l'ai d'un fana-mili ? Nan mais Cool

Sérieusement, l'origine du bicorne, je ne sais pas, mais il me semble qu'il est antérieur à Napoléon.
Je sais aussi - ne me demandez pas pourquoi - que porté perpendiculairement à la ligne des épaules, il est dit "en colonne" (comme les polytechniciens, les académiciens, les ambassadeurs et les échevins belges) et que dans le cas contraire (une corne de chaque côté, comme Napoléon et les gendarmes) il est dit "en bataille".
Il me semble aussi que son usage dans la gendarmerie s'est poursuivi jusqu'au second empire, après quoi il a été remplacé par le képi, récemment suprimé par notre ministre de l'intérieur ( Smile encore une raison de le haïr... Bon pour être honnête ce sont les gendarmes eux-mêmes qui le demandaient, parce que courir avec un képi n'est pas de tout repos. Mais on y perd en esthétique quand même) . Exception faite, à Lyon, du gendarme de Guignol qui continue de l'arborer.

*

Merci pour les jolies photos.

Il y a un très bel anticlinal un peu avant Besançon à côté puis sous lequel on passe en train quelques kilomètres avant d'arriver dans la "vieille ville espagnole", mais je n'ai jamais réussi à retrouver sa photo sur internet.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
dada



Nombre de messages : 521
Localisation : la Terre
Date d'inscription : 11/10/2005

MessageSujet: Re: Failles et plissements   Dim 5 Mar à 6:17

Sisyphe a écrit:
Very Happy Alors, pour retenir le synclinal et l'anticlinal (enfin "dans 90 % des cas", viens-je d'apprendre Shocked ; je croyais que c'était tout le temps), c'est simple : il suffit de faire du grec ancien.
Y'a un autre truc mnemotechnique qu'on donne aux etudiants en geologie, c'est que le bas du S epouse le "creux du lit" du synclinal, et le haut du A (si on l'ecrit a la main et arrondi) epouse la forme de l'anticlinal. (C'est d'ailleurs pourquoi j'avais mis le A au dessous et le S au dessus.)
De plus le A rappelle aussi que ce sont les roches Anciennes qui sont au coeur du pli.

Citation :

Dada a écrit:
Notre historien Sisyphe pourra peut etre nous eclairez sur cette characteristique vestimentaire de la grande armee

affraid Ah ! Retire-moi vite cet horrible anglicisme de me vue !
J'ai pas compris Embarassed... ou est l'anglicisme ?


Dernière édition par le Jeu 16 Nov à 2:57, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
dada



Nombre de messages : 521
Localisation : la Terre
Date d'inscription : 11/10/2005

MessageSujet: Re: Failles et plissements   Dim 5 Mar à 6:32

Et une photo supplementaire!!!

Voici un synclinal que je trouve interessant de vous montrer car le pli est dans un plan horizontal cette fois. Les plis precedents etaient tous dans un plan plus ou moins vertical, ce qui permet de deduire intuitivement si c'est un anticlinal (pli vers le haut) ou un synclinal (pli vers le bas). Mais ici point de haut et de bas. Suivant que l'on regarde le pli de la droite ou de la gauche il apparaitra synclinal ou anticlinal! Il faut donc revenir a la definition premiere que j'ai donne avant, a savoir que l'age relatif des couches a l'interieur et a l'exterieur du pli determine la nature du pli. Ici les couches les plus recentes sont a l'interieur, donc c'est un synclinal.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
dada



Nombre de messages : 521
Localisation : la Terre
Date d'inscription : 11/10/2005

MessageSujet: Re: Failles et plissements   Dim 5 Mar à 6:43

Et encore un photo pour vous montrer un pli-faille. Mais qu'est ce que c'est que ca me direz vous? Confused Et bien c'est un pli superpose a une faille :rabbit: . Ou plutot l'inverse en fait: le pli s'est forme en premier puis a casse, et donc une faille est venue s'ajouter sur la structure existante. Un pli se forme toujours en structure compressive, donc la faille est ....... inverse! Bravo a ceux qui suivent :king: !!

Voici la faille en bleu sur la photo, et un A pour l'anticlinal. Le compartiment au dessus de la faille est marque par un bel anticlinal qui avance vers la gauche donc. Le compartiment inferieur lui n'est presque pas deforme...

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Sisyphe
Co-modérateur


Nombre de messages : 1281
Localisation : Morteau la prémontagnarde, Lyon la très urbaine, Montbéliard l'industrielle, et la Grèce lointaine
Date d'inscription : 31/05/2005

MessageSujet: Re: Failles et plissements   Dim 5 Mar à 14:56

Citation :
J'ai pas compris Embarassed ... ou est l'anglicisme ?

Cool Ne vois-tu donc pas que tu as commis un anglicisme caractéristique !

Pas de h à "caractère" et "caractéristique" en français ! Non plus qu'à "autorisation" d'ailleurs. Un des nombreux "presque-amis" de l'anglais. T'as passé trop de temps au Québec toi !

:rambo: Et je te préviens, si jamais tu m'écris "courtoisie de M. Machin" ou "cette photo est une courtoisie de M. Truc" en-dessous d'une photo comme on le voit de plus en plus dans les publications québécoises, j'y vais au bazooka ! Nan c'est vrai quoi. Que les Québécois soient écrasés par l'anglais, c'est une chose ; mais les universitaires pourraient faire attention .

Mr.Red Fin du HS.

*

Toujours de jolies photos. Mais une question me taraude : comment des couches anciennes peuvent-elles être à l'extérieur ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
dada



Nombre de messages : 521
Localisation : la Terre
Date d'inscription : 11/10/2005

MessageSujet: Re: Failles et plissements   Lun 6 Mar à 2:32

Sisyphe a écrit:
Citation :
J'ai pas compris Embarassed ... ou est l'anglicisme ?

Cool Ne vois-tu donc pas que tu as commis un anglicisme caractéristique !

Oulala! J'avais meme pas remarque!

Tu as raison, il est temps que je rentre en France! J'ai passe trop de temps en Alberta (et non au Quebec Wink ) [HS] D'ailleurs j'ai jamais ete au Quebec, mais j'aimerais vraiment aller visiter la "belle province".[HS]


Citation :

Toujours de jolies photos. Mais une question me taraude : comment des couches anciennes peuvent-elles être à l'extérieur ?

A l'exterieur du pli tu veux dire ?
Revenons d'abord a la definition du synclinal: les roches Jeunes sont a l'interieur, donc les roches les plus anciennes se retrouvent a l'exterieur.
Si c'est par rapport a la photo du beau pli dans le desert, voici un schema explicatif. Par rapport a ma premiere figure (definition du synclinal et de l'anticlinal) il faut faire pivoter les roches (et donc le pli) de 90 degres, ce qui est tout a fait possible par le jeu de la tectonique, et ensuite un peu d'erosion pour marquer le profil de la colline, et on obtient un truc qui ressemble a la photo.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
dada



Nombre de messages : 521
Localisation : la Terre
Date d'inscription : 11/10/2005

MessageSujet: Re: Failles et plissements   Mer 15 Mar à 4:33

Pas de questions sur les failles et les plis?

J'attaque le plat de resistance alors, avec les relations structures-geomorpho.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
beatriz



Nombre de messages : 54
Age : 32
Localisation : Clermont-Ferrand (63)
Date d'inscription : 17/03/2006

MessageSujet: Re: Failles et plissements   Sam 18 Mar à 15:28

Moi, j'ai juste une petite photo à mettre sur les plis.
Je l'ai prise l'année dernière dans les Alpes pré-dromoises, près de Die-en-Diois.



Et si quelqu'un veut des images pour montrer les différents plis, je dois avoir quelque chose dans mes cours de l'année dernière qui explique bien les différents types de plis ! Very Happy
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
dada



Nombre de messages : 521
Localisation : la Terre
Date d'inscription : 11/10/2005

MessageSujet: Re: Failles et plissements   Ven 8 Sep à 1:36

Y'a toujours des gens qui attendent la fin??? PArce que j'ai toujours la derniere partie a moitie ecrite sur mon ordi...

C'est la rentree, y'a plein de trucs a faire mais d'ici la fin du mois je vous fais ca!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Failles et plissements   Aujourd'hui à 1:19

Revenir en haut Aller en bas
 
Failles et plissements
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 2Aller à la page : 1, 2  Suivant
 Sujets similaires
-
» Mes failles transfigurées.
» Failles tectoniques et volcans se réveillent en Amérique - 9/4/14
» Deux questions sur Medjugorje
» Preuves qu'il y a d'autres fuites au fond du Golf du Mexique
» LES DEUTEROCANONIQUES

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
La face de la terre :: Géographies :: Reliefs, climats, milieux-
Sauter vers: