La face de la terre

Forum consacré à la géographie
 
AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  MembresMembres  GroupesGroupes  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Les futuribles du couple théorie/pratique en géographie

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
homogeographicus

avatar

Nombre de messages : 166
Localisation : qq part en France
Date d'inscription : 09/09/2005

MessageSujet: Les futuribles du couple théorie/pratique en géographie   Sam 10 Déc à 8:40

Le couple théorie/pratique en géographie est généralement assez peu présent car l’un et l’autre se fond généralement face sans se retrouver ; ainsi, il sera courant de rencontrer des travaux empiriques dont le seul objet est l’analyse de lieu spécifiques. Aussi, aucune réflexion n’est menée sur des questions plus théoriques comme les échelles…
De l’autre côté, des travaux très théoriques vont analyser des situations idéalisées sans réels liens avec la réalité. Il est assez rare de rencontrer des études couplant théorie et pratique à part égale.
Le géographe de fait cyclopéen ne perçoit qu’une partie de la connaissance ne parvenant pas alors à accroître la connaissance de manière satisfaisante. Quel est l’avenir pour le géographe dans ces conditions ?
La réponse peut être donnée par un modèle chaotique qui prend comme hypothèse que la théorie tire sa puissance de la pratique et d’elle-même. Alors la construction du savoir est de fait une double boucle phénoménologique emboîtée.
Elle prend donc comme hypothèses :
1) Le praticien ou l’empirique comme le théoricien pur sont des cyclopes à savoir qu’ils produisent une connaissance en boucle chacun de leur côté : un modèle à terme exponentiel de croissance ou de décroissance.
2) Il existe un rétroaction entre le théoricien et le praticien on a donc un système d’équations différentielles.
On démontre alors que (si P = pratique et T = Théorie et a, b, c et d sont des paramètres à étudier) :
dT/dt = (a-1)T + bP
dP/dt = (c-1)P + dT

En logique de Cyclope : à savoir si il n’existe que la théorie ou que la pratique : T =0 ou P = 0, Le système peut être résolu et on obtient :
Si la pratique est nulle (que de la théorie)
T = K1exp((1-a)t) ou T = 0 Ainsi, la connaissance ne croit que dans la théorie à l’exponentiel ou la connaissance est nulle (discipline inexistante).
Si la théorie est nulle (que de la pratique)
P = K2exp((1-c)t) ou P = 0 connaissance pratique à l’exponentiel ou connaissance nulle (discipline inexistante).

En logique normale (hors cyclope hypothético déductif) :
Cinq cas de figure :
Si b< 0, autrement dit la pratique contredit la théorie ou l’inverse alors la connaissance progresse à l’exponentiel dans tous les domaines. Spirale de croissance
Si b> 0 et a>0 la théorie en accord avec la pratique la connaissance progresse aussi dans tous les domaines. Spirale de croissance
Si a<0 ou c<0 (si la théorie ou la pratique deviennent moins importantes), la connaissance évolue en spirale vers un attracteur => Mort de la connaissance
Enfin si a = 0 ou b = ou c = 0 ou d = 0 (pas de croissance de la théorie, pas de croissance de la pratique, pas d’interaction entre théorie et pratique), alors les connaissances régressent et la discipline meurt.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
 
Les futuribles du couple théorie/pratique en géographie
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» La goétie, en théorie et en pratique
» Discussion autour de la pratique et le couple
» Théorie et pratique
» La Théorie du dédoublement
» help cas pratique droit des sûretés

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
La face de la terre :: Outils, ressources, réflexion :: Epistémologie-
Sauter vers: