La face de la terre

Forum consacré à la géographie
 
AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  MembresMembres  GroupesGroupes  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Les fusions de sujets fédéraux en Russie

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
didine



Nombre de messages : 343
Age : 34
Date d'inscription : 13/07/2005

MessageSujet: Les fusions de sujets fédéraux en Russie   Dim 23 Oct à 22:19

Le Kremlin a récemment lancé une campagne dont l'objectif est d'encourager certains sujets fédéraux du pays à fusionner afin d'améliorer leur gouvernance et d'augmenter leur potentiel économique. Un pas de plus a été franchi aujourd'hui avec un référundum organisé dans l'oblast de Kamtchatka et le district autonome des Koriaks. Environ 90% des personnes qui ont voté se sont prononcées pour la fusion de ces deux sujets fédéraux. Cette procédure va toutefois prendre du temps, sûrement plus d'un an, car cette fusion doit être acceptée par le Parlement et le président avant que le gouverneur de cette nouvelle région (le kraï de Kamtchatka) ne soit nommé.

D'après la législation russe, le gouverneur de chaque région est élu par une assemblée locale. Cette dernière doit choisir un candidat parmi ceux proposés par le président de la Fédération de Russie, qui a par ailleurs le droit de s'opposer au choix de l'assemblée locale. On s'attend à ce que le gouverneur du kraï de Kamtchatka soit Viktor Vekselberg, oligarche, PDG de Tyumen Oil (compagnie pétrolière et gazière) et de SUAL (fabricant d'aluminium). Vladimir Poutine semble vouloir répéter dans le kraï de Kamtchatka (qui compte 350 000 habitants et dont la superficie est environ deux fois celle du Royaume-Uni) l'expérience du district autonome des Tchouktches, dont le gouverneur est le milliardaire Roman Abramovitch, l'homme le plus riche de Russie et propriétaire du club de foot de Chelsea. Abramovitch a beaucoup fait pour le district autonome des Tchouktches, notamment en y investissant des centaines de millions de dollars.



En rouge: district autonome des Tchouktches
En vert: district autonome des Koriaks
En marron: oblast de Kamtchatka
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
didine



Nombre de messages : 343
Age : 34
Date d'inscription : 13/07/2005

MessageSujet: Re: Les fusions de sujets fédéraux en Russie   Dim 23 Oct à 23:03

Quelques précisions encore.

Le 1e décembre 2005, l'oblast de Perm et le district autonome des Komis-Permyaks fusionneront pour donner naissance au kraï de Perm. Le référundum sur cette fusion s'est tenu en 2004.

Le 1e janvier 2007, le district autonome des Evenks et celui des Dolgano-Nenets seront absorbés par le kraï de Krasnoyarsk. Le référundum sur cette fusion a eu lieu le 17 avril 2005.



En noir: oblast de Perm
En bleu: district autonome des Komis-Permyaks

En vert: district autonome des Dolgano-Nenets
En rouge: district autonome des Evenks
En jaune: kraï de Krasnoyarsk

---

Je pense beaucoup de mal de toutes ces fusions. Il faudra vraiment que je l'ouvre un jour, ce fil sur les sujets fédéraux russes. Je vous expliquerai en même temps les conséquences de ces fusions.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
dada



Nombre de messages : 521
Localisation : la Terre
Date d'inscription : 11/10/2005

MessageSujet: Re: Les fusions de sujets fédéraux en Russie   Lun 24 Oct à 3:25

petite reaction rapide et a chaud:

des peuples comme les Nenets ou les Komis ne sont pas d'origine indo europeenne si je ne m'abuse, n'est ce donc pas une maniere de les "russiser" que de supprimer leur autonomie et les rattacher a des provinces dont la population est tres russe?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
didine



Nombre de messages : 343
Age : 34
Date d'inscription : 13/07/2005

MessageSujet: Re: Les fusions de sujets fédéraux en Russie   Lun 24 Oct à 10:23

Exactement. Les Nenets et les Komis-Permyaks (de même que les Komis-Zyriènes, qui ont leur propre république) sont des peuples ouraliens (au sens linguistique et non géographique du terme). Plus précisément, les Nenets sont samoyèdes et les Komis sont finno-ougriens. La Fédération de Russie est en train de petit à petit faire disparaître les districts autonomes des minorités ethniques pour mieux dissoudre le peu de pouvoirs qu'elles avaient auparavant.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
didine



Nombre de messages : 343
Age : 34
Date d'inscription : 13/07/2005

MessageSujet: Re: Les fusions de sujets fédéraux en Russie   Lun 24 Oct à 14:04

Je suis en train de préparer un long message sur les sujets fédéraux russes. En l'écrivant, je me suis rendu compte que je n'avais pas fini de parler des fusions. D'autres référundums sur d'autres fusions vont être organisés dans un avenir proche. Ils vont porter sur les projets suivants.

- fusion de l'oblast d'Irkoutsk et du district autonome des Bouriates d'Oust-Ourdynski pour former le kraï d'Irkoutsk
- fusion de l'oblast de Tchita et du district autonome des Bouriates d'Anguinskoïe pour former le kraï de Tchita
Ces deux nouveaux kraïs pourraient en plus fusionner et absorber la république de Bouriatie pour former le kraï du Baïkal, dont le centre administratif serait soit Irkoutsk, soit Oulan-Oudé.



En rouge: oblast d'Irkoutsk
En gris: district autonome des Bouriates d'Oust-Ourdynski (enclavé dans l'oblast d'Irkoutsk)

En vert: oblast de Tchita
En blanc: district autonome des Bouriates d'Anguinskoïe (enclavé dans l'oblast de Tchita)

En bleu: république de Bouriatie

---

- fusion de l'oblast de Tioumen, du district autonome des Khantys-Mansis et du district autonome des Iamalo-Nenets pour former le kraï de Tioumen
- fusion des oblasts d'Arkhangelsk et de Mourmansk avec la république des Komis (Komis-Zyriènes) et le district autonome des Nenets pour former ce qui sera le kraï Arctique ou la république des Pomor-Nenets.



En blanc: oblast de Tioumen
En gris: district autonome des Khantys-Mansis
En violet: district autonome des Iamalo-Nenets

En bleu: oblast d'Arkhangelsk
En jaune: oblast de Mourmansk
En rouge: république des Komis
En vert: district autonome des Nenets

(Mon coup de crayon est là juste pour bien séparer les deux projets.)

---

- fusion de la république des Adygués et du kraï de Krasnodar
- fusion de l'oblast de Kemerovo, du kraï de l'Altaï et de la république de l'Altaï



En rouge: république des Adygués (elle est assez petite donc on ne la voit pas bien, au sud-ouest du pays)
En bleu: kraï de Krasnodar

En vert: oblast de Kemerovo
En rose: kraï de l'Altaï
En marron: république de l'Altaï

---

Les Russes font très fort sur ce coup, puisqu'ils arriveront à faire disparaître neuf districts autonomes des minorités ethniques sur les dix si tous ces projets se réalisent. Et ils commencent en plus à s'attaquer aux républiques des minorités ethniques...

Je suis sûre que ces projets ne feront que gagner en ambition. Par exemple, si le projet de kraï Arctique voit le jour, il n'y a aucune raison que la république de Carélie (au sud de l'oblast de Mourmansk) n'y soit pas incoporée.

Je suis finno-ougriste, je peux dire que les fusions programmées pour les peuples finno-ougriens et samoyèdes sont absolument aberrantes. On sépare encore plus les Komis-Permyaks des Komis-Zyriènes et les Nenets des Dolgano-Nenets et Iamalo-Nenets. Il aurait été plus facile (et plus logique) de regrouper les Komis d'une part et les Nenets d'autre part, mais la Russie continue sans surprise à appliquer sa politique de "diviser pour mieux régner", comme cela avait été fait avec les républiques d'Asie Centrale. Ici, on mélange les peuples finno-ougriens aux samoyèdes, les samoyèdes aux mandchou-toungouses (que l'on divise entre eux), et bien sûr on dissout le tout dans la population majoritaire, les Russes, pour mieux faire taire les "petits" peuples.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Sonka



Nombre de messages : 162
Localisation : Lyon
Date d'inscription : 18/07/2005

MessageSujet: Re: Les fusions de sujets fédéraux en Russie   Lun 24 Oct à 15:21

Oh là là, moi qui essaie depuis quelques temps d'y voir plus clair dans cette jungle, je vois qu'il vaut mieux attendre encore un peu que toutes les réformes passent ! Laughing

Je me pose quand même quelques questions (c'est pas pour défendre la Russie) :
didine a écrit:
pour mieux faire taire les "petits" peuples.
1- les faire taire, oui, mais parlaient-ils ?
2- Toutes ces fusions se décident par référendum et manifestement, tout le monde vote pour ! Donc, que faut-il en déduire ? Que les minorités ne voient pas venir la manipulation ? (depuis le temps, quand même...) Qu'elles ont d'autres priorités (par ex. économiques) qui priment sur les culturelles ? Ou bien enfin que les référendum sont truqués ?

En tout cas, je trouve que c'est utile de faire le ménage dans l'administration russe, mais ce n'est sans doute pas la meilleure manière. A mon sens, ce n'est pas tant le nombre de sujets qui pose problème que leur diversité de statut. Kraï, oblast, district autonome, république, les uns pouvant englober les autres ou pas, selon les cas... Les Russes eux-mêmes n'ont souvent aucune idée de la différence entre un kraï, une oblast, une république... Je pense que faire déjà le ménage là-dedans ne serait pas du luxe, plutôt que de créer des monstres hybrides, pas plus simples qu'avant, au contraire plus compliqués...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.almaztrad.com/
didine



Nombre de messages : 343
Age : 34
Date d'inscription : 13/07/2005

MessageSujet: Re: Les fusions de sujets fédéraux en Russie   Lun 24 Oct à 19:25

Sonka a écrit:
1- les faire taire, oui, mais parlaient-ils ?
La plupart ont compris qu'il ne valait mieux pas, mais certains essayaient quand même. Là encore, je ne suis vraiment au fait que de ce qui se passe chez les peuples ouraliens. Il y a eu une vague d'assassinats récemment dans la république de Mari El et dans celle d'Oudmourtie. Les victimes étaient à chaque fois de membres d'organisations citoyennes représentant les Maris ou les Oudmourtes.

Sonka a écrit:
2- Toutes ces fusions se décident par référendum et manifestement, tout le monde vote pour ! Donc, que faut-il en déduire ? Que les minorités ne voient pas venir la manipulation ? (depuis le temps, quand même...) Qu'elles ont d'autres priorités (par ex. économiques) qui priment sur les culturelles ? Ou bien enfin que les référendum sont truqués ?
Si on prend l'exemple du référundum d'hier (fusion du district autonome des Koriaks et de l'oblast de Kamtchatka), c'est assez simple à comprendre. La réponse est dans l'appartenance ethnique des habitants de chaque région. Dans le district autonome des Koriaks, 50,5% de la population est russe, 26,6% koriake, le reste se partageant entre divers groupes représentant de 0,1 à 5% de la population. En Kamtchatka, on a 81% de Russes. Ce sont donc majoritairement des Russes qui ont voté, les voix des Koriaks ont en quelque sorte été noyées dans la masse.

On retrouve les même chiffres là où des référundums ont déjà eu lieu. Prenons l'exemple des deux régions qui vont être absorbées par le kraï de Krasnoyarsk:
- district autonome des Evenks: 62% de Russes, 21,5% d'Evenks et 5,6% de Yakoutes
- district autonome des Dolgano-Nenets: 59% de Russes, 14% de Dolgans et 8% de Nenets.

Ce sont donc principalement des Russes qui votent. Le problème de base est que le découpage des sujets fédéraux est super mal fait, là encore pour "diviser pour mieux régner". Il est rare qu'une minorité ethnique soit majoritaire dans sa république ou dans son district autonome. Le plus souvent, la plupart des représentants d'un peuple vit en dehors de sa république ou de son district autonome, mais pas loin, juste à la frontière, justement car le découpage est mal fait. Si on prend les Evenks par exemple, on voit qu'ils sont 35 500 en tout: 4 650 vivent dans leur district autonome et 18 200 en Yakoutie, dans la zone de cette république qui est frontalière du district autonome des Evenks.


Dernière édition par le Mer 26 Oct à 11:12, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Sonka



Nombre de messages : 162
Localisation : Lyon
Date d'inscription : 18/07/2005

MessageSujet: Re: Les fusions de sujets fédéraux en Russie   Mar 25 Oct à 16:22

Ah, 'fectivement... Merci pour les explications. Wink
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.almaztrad.com/
patmos



Nombre de messages : 315
Date d'inscription : 05/09/2005

MessageSujet: Re: Les fusions de sujets fédéraux en Russie   Mar 25 Oct à 19:20

Une répulique ou territoire autonome je vois un peu ce que c'est. Les oblasts ce sont ,me semble t'il, les divisions administratives (je dirais équivalent à région ou province) mais un "Kraï" c'est quoi ?

La logique de ces fusions semble clair, toujours ou presque un oblast (russe) + un territoire automne (minorité). silent
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
didine



Nombre de messages : 343
Age : 34
Date d'inscription : 13/07/2005

MessageSujet: Re: Les fusions de sujets fédéraux en Russie   Mar 25 Oct à 21:19

patmos a écrit:
Une répulique ou territoire autonome je vois un peu ce que c'est. Les oblasts ce sont ,me semble t'il, les divisions administratives (je dirais équivalent à région ou province) mais un "Kraï" c'est quoi ?
Je suis en train de préparer un long message là-dessus, je devrais pouvoir le poster demain!

patmos a écrit:
La logique de ces fusions semble clair, toujours ou presque un oblast (russe) + un territoire automne (minorité).
Oui, et ca commence malheureusement à se profiler pour les républiques aussi. Mad
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
didine



Nombre de messages : 343
Age : 34
Date d'inscription : 13/07/2005

MessageSujet: Re: Les fusions de sujets fédéraux en Russie   Ven 13 Jan à 0:16

didine a écrit:
D'après la législation russe, le gouverneur de chaque région est élu par une assemblée locale. Cette dernière doit choisir un candidat parmi ceux proposés par le président de la Fédération de Russie, qui a par ailleurs le droit de s'opposer au choix de l'assemblée locale. On s'attend à ce que le gouverneur du kraï de Kamtchatka soit Viktor Vekselberg, oligarche, PDG de Tyumen Oil (compagnie pétrolière et gazière) et de SUAL (fabricant d'aluminium). Vladimir Poutine semble vouloir répéter dans le kraï de Kamtchatka (qui compte 350 000 habitants et dont la superficie est environ deux fois celle du Royaume-Uni) l'expérience du district autonome des Tchouktches, dont le gouverneur est le milliardaire Roman Abramovitch, l'homme le plus riche de Russie et propriétaire du club de foot de Chelsea. Abramovitch a beaucoup fait pour le district autonome des Tchouktches, notamment en y investissant des centaines de millions de dollars.
Les choses ont pas mal changé en Russie depuis que les gouverneurs ou présidents des sujets fédéraux ne sont plus élus par la population ou par les parlements locaux mais nommés par Vladimir Poutine. Ce qui d'ailleurs fait de la Russie un pays encore moins démocratique qu'auparavant selon les critères définis par le Conseil de l'Europe. Poutine est en train de peu à peu remplacer les gouverneurs élus par des personnes dont il sait qu'elles lui seront fidèles, si possible des oligarches au portefeuille bien garni. On s'attend à ce que d'ici l'élection présidentielle de 2008, Poutine ait placé un de ses pions dans chaque sujet fédéral. Et éliminé les gouverneurs gênants, comme Mikhail Yevdokimov (gouverneur du kraï de l’Altaï), mort dans un accident de voiture dans des conditions plus que suspectes.

Bref, Poutine est en train de mettre des oligarches au pouvoir. Le premier a été Roman Abramovitch (40 ans, fortune personnelle de 14 milliards de dollars), nommé gouverneur de Tchoukotka il y a quelques années déjà. Il a récemment été suivi par quelques autres oligarches:

- Dmitri Zelenin (oblast de Tver), 43 ans, fortune personnelle: 800 millions de dollars
- Khazret Sovmen (république des Adygués), 68 ans, fortune personnelle: 400 millions de dollars
- Aleksandr Khloponin (kraï de Krasnoyarsk), 40 ans, fortune personnelle: 220 millions de dollars
- Mustafa Batdiyev (république des Karatchaïs-Tcherkesses), 55 ans, fortune personnelle: 45 millions de dollars
- Boris Zolotarev (district autonome des Evenks), 52 ans, fortune personnelle: 40 millions de dollars
- Kirsan Ilyoumjinov (république de Kalmoukie), 43 ans, fortune personnelle: 35 millions de dollars

C'est intéressant à deux points de vue. Premièrement, Poutine nomme des oligarches gouverneurs pour qu'ils investissent des sommes d'argent colossales dans leur région afin que la situation économique des sujets fédéraux concernés s'améliore de façon aussi remarquable qu'inespérée dans d'autres circonstances. Deuxièmement, ces oligarches ne peuvent pas refuser le poste qu'on leur propose même si certains sont réticents, car ils s'assurent ainsi la bienveillance du Kremlin et éviteront, tant qu'ils restent fidèles à Poutine, de finir en prison et expropriés comme Mikhail Khodorkovski.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Sonka



Nombre de messages : 162
Localisation : Lyon
Date d'inscription : 18/07/2005

MessageSujet: Re: Les fusions de sujets fédéraux en Russie   Mar 21 Fév à 17:38

Ca sort peut-être du sujet, mais j'ai lu récemment un article très intéressant dans courrier International sur la façon dont Poutine place ses pions dans le monde économique en vue de l'after-mandat. Bien rusé apparemment, il ne s'approprie rien directement (innocent comme un agneau), mais place ses hommes de main partout.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.almaztrad.com/
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Les fusions de sujets fédéraux en Russie   Aujourd'hui à 17:29

Revenir en haut Aller en bas
 
Les fusions de sujets fédéraux en Russie
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Nouvelle catégorie de sujets : La TCC
» Ma collection de minéraux
» Recherche de minéraux à la Mine Clara
» Bourse de minéraux et fossiles de Saverne (67, Alsace)
» Une partie de mes minéraux

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
La face de la terre :: Géographies :: Espaces, populations, sociétés-
Sauter vers: